Isabelle Léourier, modiste, au salon Maison d’Exceptions

« Je m’appelle Isabelle Léourier, je suis modiste et je travaille dans l’Oise. J’ai travaillé le textile depuis l’enfance, mais le chapeau depuis 20 ans. En matière de savoir-faire, je suis une curieuse. J’aime toucher, manipuler, faire des expériences. Je ne passe plus par la phase dessin à l’heure actuelle ; je n’ai plus besoin de dessiner. Si je fais un dessin, c’est juste pour avoir en mémoire l’idée, pour ne pas l’oublier. Mais je travaille en 3D, tout de suite. J’aime le crin, j’aime travailler la plume – je suis un peu curieuse –  j’utilise plein de matériaux très différents qui ne sont pas du tout destinés au textile. Ça peut être des cordes à piano, du matériel de bricolage, des résines, etc. Tout ce qui permet d’aller au bout de mon idée est utilisé. Je conçois mon travail comme une écriture textile. En général, j’ai du mal à mettre sur papier le volume que j’ai en tête alors autant le réaliser dès le départ ; c’est pour cela que les matériaux sont choisis de manière à ce qu’ils se tiennent tout seuls. »