Hanno Wessel, Hannoh, au salon Maison d’Exceptions


« Le mot « innovation » dans la création de vêtement est très important dans un contexte du savoir, du savoir-faire et du passé. Si on connaît l’histoire du vêtement et la façon dont certaines astuces ont été apportées, on peut travailler avec et innover. Apporter des nouveautés à des choses anciennes et oubliées. On redécouvre des techniques, on les transforme, on rajoute, on détourne des tissus ou des vêtements et c’est cela qui fait l’innovation. On m’a toujours dit « tout a déjà été inventé » et c’est vrai.

Je viens chercher sans savoir exactement ce que je cherche. Je cherche de l’inspiration et des choses qui me séduiraient peut-être. Sait-on jamais ? Je suis très curieux… Je fais les salons, je ne fais pas que celui-là. Je vais aussi à Texworld, à Munich, ici et là. J’essaie de tout voir et ça relève de l’inspiration : on pourrait de cette idée-là, de cette technique-là, on pourrait faire ça, faire un petit programme, quelque chose qui coûte cher, qui est ce qu’il est, mais qui est l’accroche de toute une prochaine collection. C’est mon espoir. »