Exposition Next level, le futur de la dentelle Leavers

Du 11 au 13 février 2020, MAISON D’EXCEPTIONS met en lumière la Dentelle de Calais-Caudry®. NEXT LEVEL met à l’honneur les 14 manufactures françaises de dentelle Leavers au travers de l’exposition itinérante THE LACE REVIEW et dévoile un programme de collaborations inédites entre les manufactures de dentelles et des ateliers d’ennoblissement, de plumasserie, de tricotage ou de tissage, sélectionnés pour participer à la neuvième édition de MAISON D’EXCEPTIONS.

 

 

XAVIER BRISOUX X DENTELLES MÉRY
ATELIER MARION CHOPINEAU X CODENTEL
CECILE FEILCHENFELDT X COSETEX
ANNE GELBARD X SOPHIE HALLETTE
AURÉLIE LANOISELÉE X DENTELLES ANDRÉ LAUDE
AURÉLIA LEBLANC X DARQUER
MAISON LEMARIÉ X RIECHERS MARESCOT
LUCIE TOURÉ X BEAUVILLAIN DAVOINE
JANAÏNA MILHEIRO X SOLSTISS
LAURENTINE PÉRILHOU X JEAN BRACQ
RICHARD DE LATOUR X DENTELLES MICHEL STORME

 

Lingerie, prêt-à-porter, haute couture : les applications de la dentelle Leavers sont infinies et la subtilité de cette technique – labellisée Dentelle de Calais-Caudry® et inscrite dans la liste du patrimoine des métiers d’art français depuis 2015 – en fait une matière de luxe qui se prête à merveille aux métamorphoses de la création : broderie, impression, plumasserie, plissage…

CONFÉRENCE

Pour compléter ce programme, une conférence animée par Pascal Gautrand, fondateur de Made In Town et en présence du designer de mode Olivier Theyskens et des dentelliers permettra de souligner auprès des professionnels les multiples futurs de la dentelle Leavers.

Quelles perspectives pour la dentelle Leavers, source perpétuelle de créativité ?
Jeudi 13 février à 14h30 – Fashion Talks Area – Hall 6

 

THE LACE REVIEW : Voyage au cœur de la dentelle Leavers

 

A l’initiative de la Ville de Calais, la Direction Générale des Entreprises du ministère de l’Economie et des Finances et la Région Hauts-de-France s’associent pour mettre en lumière à l’international l’un des plus beaux fleurons de l’industrie de la mode et du luxe français : la dentelle Leavers. Véritable exception culturelle, cette technique de tissage de la dentelle – qui combine avec élégance, l’ingénierie et la créativité – marque depuis son invention il y a plus de 200 ans l’activité économique et l’imaginaire du territoire.

The Lace Review, exposition itinérante, rassemble les 14 dernières manufactures encore en activité à Calais et à Caudry et expose au public étranger les spécificités techniques qui font la richesse et l’unicité de cette matière incontournable dans les domaines de la mode et de la lingerie.

La dentelle par sa finesse, son élégance, son infinie variété s’impose comme une matière emblématique et indissociable de la féminité. L’exposition évoque ainsi la multiplicité des styles et des usages de la dentelle Leavers par le biais de 14 icônes féminines issues des mondes du spectacle et de la mode. Dans chaque module, elle met en scène une personnalité féminine différente, qui par sa force d’âme et le biais de la mode a bouleversé ou révolutionné son époque pour passer au rang d’icône : la comtesse de Castiglione, Audrey Hepburn, Marilyn Monroe, Madonna, etc.

 

Beauvillain Davoine               Caudry

Codentel                                 Calais

Cosetex                                  Calais

Darquer                                  Calais

Dentelles André Laude          Caudry

Dentelles Méry                       Caudry

Dentelles Michel Storme        Calais

 

Dentelles Tradition Boot        Calais

Desseilles                               Calais

Jean Bracq                             Caudry

Noyon Dentelle                      Calais

Riechers Marescot                 Calais

Solstiss                                   Caudry

Sophie Hallette                       Caudry

LA DENTELLE DE CALAIS-CAUDRY® : Patrimoine unique de la Région Hauts-de-France

La Dentelle de Calais-Caudry® est une marque déposée de la Fédération française des dentelles et des broderies. Aujourd’hui, la qualité de la production dentellière des métiers Leavers reste inégalée, ce qui fait de l’ensemble des manufactures de Calais-Caudry le centre mondial de la dentelle tissée. L’exposition donne à voir la créativité et le savoir-faire de ces 14 manufactures de dentelle Leavers. Le cœur de l’exposition repose sur l’idée que ce territoire est à l’origine non seulement d’un savoir-faire unique et mondialement envié, mais qu’il est également toujours source d’inspiration dans la production de la dentelle. Plusieurs motifs, styles et techniques, comme la dentelle Chantilly ou Valenciennes, produits sur les métiers Leavers sont directement tirés de la diversité des dentelles régionales faites à la main. L’association de motifs ancestraux à de nouvelles matières textiles permet de mêler tradition et innovation.

 

La dentelle Leavers est la plus ancienne technique de fabrication de dentelles mécanisées, mise au point au début du XIXe siècle dans la région de Nottingham qui imite à la perfection les gestes délicats des dentellières pour donner naissance à des dentelles qui jusque-là ne pouvaient être réalisées qu’à la main.

Le langage actuel de la dentelle Leavers se construit à partir de plus de cinq siècles d’évolution de la pratique de la dentelle en Europe, de la Renaissance aux successives révolutions industrielles, de l’invention de cet artisanat à sa mécanisation.

Les origines de la dentelle sont assez mystérieuses : il n’existe en effet aucune trace authentique de son existence avant le XVe siècle. L’Europe a été le berceau de l’industrie de la dentelle, dont la technique est à la fois dérivée du filet et de la broderie, et son invention est à la fois revendiquée par l’Italie et la Belgique.

C’est en 1665, sous Louis XIV, que Jean-Baptiste Colbert ordonne la première manufacture royale de dentelle à Alençon. S’y développe le Point de France (qui deviendra le Point d’Alençon), une dentelle à l’aiguille ayant pour but de concurrencer les importations de dentelles fines italiennes et flamandes. Par la suite, tout au long du XVIIIe siècle, encouragés par la mode de nombreux centres de production de dentelles aux fuseaux fleurissent dans les provinces françaises, particulièrement en Normandie, dans le Nord-Pas-de-Calais et la région du Puy-en Velay.

Dès 1816, les premiers métiers bobin sont introduits en contrebande à Calais par des entrepreneurs anglais dans le but d’échapper aux mouvements de grève des ouvriers de Nottingham et c’est en 1825 que des métiers similaires sont installés à Caudry. En quelques décennies ces deux villes s’imposent comme les capitales mondiales de la dentelle Leavers, rassemblant encore aujourd’hui plus d’une dizaine de fabriques.

Maison d’Exceptions, nouveau lieu Hall 6

Accès sur accréditation uniquement

Retrouvez la liste complète des 24 ateliers ICI