Claudy Jongstra, artiste textile

L’artiste néerlandaise Claudy Jongstra crée des tapisseries et des installations textiles grand format inspirées de la beauté de la nature, des matériaux bruts et de savoir-faire tels que le filage, le cardage et le tissage.
En 2011, Claudy Jongstra a exposé ses pièces aux Nations Unies à New York et en 2012 au Forum Economique Mondial de Davos. Son travail a été récompensé par le Prins Bernhard Cultuurfonds Prijs for Applied Arts and Architecture et elle a récemment reçu deux prix pour le développement durable aux Pays-Bas. Ses œuvres font partie entre autres des collections du Victoria & Albert Museum (Londres), du Stedelijk Museum (Amsterdam), du Museum of Modern Art et du Cooper Hewitt Design Museum (New York).
Claudy Jongstra
1. Quelle est votre vision des savoir-faire ?
J’imagine mes pièces grâce à une exploration intuitive des matériaux bruts (naturels) ; j’expérimente constamment, et j’aime travailler par un processus « d’essais et d’erreurs ». Mes mains sont mes outils, elles mélangent matériaux bruts et naturels, intègrent différents savoir-faire – tissage, broderie… A partir des matériaux bruts, je donne vie à un nouveau tissu ; c’est une sorte d’alchimie.
Depuis plus de quinze ans, des milliers d’heures de travail manuel sur ces matières font que je maîtrise l’art et le savoir-faire du feutre. Mes collaborateurs et moi aimons l’idée de laisser doucement mûrir nos créations.
2. Quelle est selon vous la valeur ajoutée du savoir-faire ?
Notre attachement à l’environnement naturel (notre propre chaine de production avec les moutons, etc.) exige aussi une grande responsabilité : entretenir l’héritage culturel en mettant en œuvre perpétuellement des techniques anciennes de filage, cardage, feutrage…
Ces savoir-faire anciens et traditionnels font partie de notre héritage culturel et requièrent des compétences particulières, de la patience et du temps.
Avoir les mains au plus près des ces matières pures et naturelles procure une immense joie et un grand respect pour le travail.
3. Pouvez-vous nous expliquer la place importante qu’occupent la nature et la production locale dans votre travail ?
Dans une perspective gestionnaire, nos champs et nos jardins de plantes servant traditionnellement pour la teinture naturelle peuvent être utilisés pour la promotion plus globale de la bio-diversité et la préservation d’un héritage naturel, aussi bien que pour l’assurance d’obtenir des couleurs de qualité.
Nous croyons qu’il appartient à chacun de rechercher de nouvelles approches, ou de nouvelles façons de définir notre rapport à l’environnement.
Les matières sont une telle inspiration que nous essayons d’offrir un aperçu de toute cette beauté.
Nous nous efforçons d’ouvrir les portes vers une vie honnête et vraie, d’éveiller les sens, les capacités d’émerveillement de chacun.
4. Pouvez-vous nous parler du contrôle de l’intégralité de la chaine de production que vous mettez à l’œuvre dans votre travail ?
Chaque petit pas dans cette chaine de production autonome (moutons, jardin, plantation, apiculture) exige une approche et une connaissance spécialisées. Cela prend du temps. Le même principe s’applique pour tous les savoir-faire, du feutrage à la teinture en passant par le filage, le tissage ou la broderie.
Tout cela concerne l’héritage en voie de disparition, que nous essayons de maintenir en vie en innovant et en renouvelant ces techniques ancestrales. Nous les appliquons aux pièces artistiques contemporaines pour qu’il s’en dégage une atmosphère plus douce, plus humaine ; apporter de la beauté, de l’appartenance, du plaisir, et du sens dans la vie quotidienne ; c’est également la raison principale pour laquelle nous aimons travailler pour des bâtiments publics, sur des pièces textiles contemporaines, comme des tapisseries ou des revêtements muraux.
Nous croyons aux vertus et au pouvoir de l’architecture ; nous nous consacrons donc tout particulièrement aux espaces publics tels que les palais politiques (pour donner envie aux hommes politiques de faire de leur mieux pour rendre la vie plus belle), ou les hôpitaux.
Claudy Jongstra
Claudy Jongstra
www.claudyjongstra.com