Chantal Thomass, designer, au salon Maison d’Exceptions

« J’aime énormément ce qui a été fait dans le passé. D’abord de le conserver, de toujours savoir le faire et de le mélanger comme c’est fait ici d’une manière ancienne et en même temps contemporaine incluant toutes les nouvelles technologies ; je trouve cela très intéressant. En plus c’est fait d’une manière créative. Il y a de la création : on apporte quelque chose et on utilise des techniques traditionnelles ou à l’inverse totalement contemporaines : on mélange le tout pour donner quelque chose de très créatif. Et c’est intéressant.

J’adore les ateliers. Je suis une collectionneuse. J’ai chez moi des quantités de vieux rubans, de vieux froufrous, de magazines anciens – je ne sais où les mettre. J’aime beaucoup les choses bien faites. Je suis amoureuse ce qui est bien fait et que l’on ne peut plus jamais refaire. Ce qui arrive encore. Ce que j’aime, c’est le côté fanfreluche, froufrou, volant… et corset.

Je travaille avec l’Atelier Caraco depuis plusieurs années. On a fait des pièces de lingerie, des modèles spéciaux pour des défilés, des œuvres caritatives. Par exemple, la fée Clochette pour une vente caritative pour Disney. Dès que je peux travailler avec eux, je le fais avec grand plaisir. Ils font des choses magnifiques. De la robe de haute couture au costume de théâtre extraordinaire. J’aime beaucoup ! »