Anne Gelbard, ennoblisseuse textile au salon Maison d'Exceptions


« Je m’appelle Anne Gelbard et une de mes spécialités, c’est l’ennoblissement textile. C’est un terme un peu générique pour parler de l’impression textile, mais pas uniquement. En fait, on s’inspire et on travaille sur toutes les techniques de base qui transforment le tissu : aussi bien par des cadres sérigraphiques, par le peint-main que par l’aérographie, et on va mélanger, sublimer, transformer toutes les techniques traditionnelles de l’impression textile. Je suis arrivée à ce métier tout simplement par la rencontre qui s’est faite entre le motif, les couleurs et le tissu. C’était durant mes études, j’ai fait l’ENSAD à Paris, où j’ai appris à avoir les mains dans la matière, dans la couleur, dans les textures, et ça ne m’a jamais quitté. Être présent sur un salon comme Maison d’Exceptions est rassurant, beaucoup pour nos clients, qui savent qu’on est là, que l’on existe, qu’on perdure. Comme on n’est pas perturbé par tout ce qui se passe à l’atelier, tout ce qui est en production, tout ce qui est en train d’être réalisé, on est vraiment concentré sur le dialogue. C’est ce que nous permet ce genre de salons et c’est vraiment bien : on se pose, on rencontre les gens et on discute. »