Aissa Dione, au salon Maison d'Exceptions 2/3

« Je m’appelle Aissa Dione et je suis d’origine franco-sénégalaise, mais mon activité est basée entièrement au Sénégal. Je ne dessine pas de motifs. Je suis installée dans les ateliers à côté des tisserands et nous travaillons directement. C’est un peu de l’improvisation. Il y a un réservoir énorme de motifs qui existe déjà. L’idée, c’était d’épurer ces motifs et de les répartir différemment dans l’espace textile.

Je déplace, je change les matériaux, je change les coloris, je fais des tons sur tons. C’est un peu comme ça que nous travaillons. Il n’y a pas de plans préétablis, sauf si un client me dessine un élément précis, pour lequel nous allons faire un travail sur-mesure. Nous avons travaillé avec la Maison Hermès en 1996, dans le cadre de l’année de l’Afrique. Par la suite, nous avons continué à créer des choses sur-mesure pour les décorateurs. »