La sélection cuirs et Bag&Shoe de l’automne-hiver 20/21

La saison AW20-21 s’illustre par un désir de mutation profonde pour offrir des solutions engagées et séductrices, protectrices et envoûtantes.
Une nouvelle synergie entre écoresponsabilité et technologie s’affirme en parfaite osmose. En cuir, les innovations en matière de tannage et de finissages sans métaux lourds, offrent de nouvelles approches créatives et bousculent nos références en termes de touchés et de perceptions. Dans une vision tout sauf naturaliste, la nature s’invite comme référence. Elle est artificielle, onirique et mystérieuse. Elle flirte avec des réalités digitales et se teinte d’extraordinaire.

 

VIBRATIONS SUPERFICIELLES

Les nouvelles propositions de finissages écoresponsables à bases végétales se multiplient et nous plongent dans un univers artificiel, futuriste et pourtant étonnamment charnel.
La matité est présente sur peaux extra fines. Très subtilement gommeuse elle prend des accents de polyamide high tech. Les laques vernissées sont coulantes pour mieux refléter le grain naturel de la peau. Les brillances sont vivantes et ondoyantes.
Les reliefs épidermiques, froissés, cloqués sont accentués. Les effets gaufrés de micro plissés sont frémissants. Les cuirs stretch s’affirment en version éco responsable et multiplient les aspects fantaisies, texturés

Focus Bag&Shoe :
La sensualité des matériaux se retrouve en accessoires avec des effets de contraste mats/ brillants, opaques/ translucides.

 

DENSITE SANS POIDS

La légèreté est multiple et s’exprime à la fois sur des cuirs d’une extrême finesse et sur des supports à l’épaisseur soufflée. Les agneaux plongés et les fleurs poncées sont denses et aériens et gagnent une nouvelle nervosité contemporaine grâce au finissages légèrement secs, crissants ou granités.
La légèreté est accentuée par les micro motifs géométriques imprimés ou perforés sur la surface.
Les cuirs de veau et les supports épais sont comme soufflés pour conserver leurs rondeurs et leurs mains rondes.
Les supports à la main ferme, légèrement spongieuse et rebondissante ne sont jamais rigides.
Les cuirs nubuckés empruntent aux velours textiles leur main soyeuse et leurs reflets moirés.
Les grains et trames classiques s’invitent sur ces supports modernisés. Déclinés dans des couleurs pleines et intenses, les micro-caviars graphiques, grains liégés et trames Saffiano gagnent en évidence graphique.

Focus Bag&Shoe :
Les accessoires pour la maroquinerie et la chaussure, accompagnent ce mouvement avec des composants sobres, très dessinés qui associent couleurs pleines, souvent mates et effets guillochés pour basculer dans un univers utilitaire sophistiqué, presque technique.

 

LUMINESCENCES NOCTURNES

Les métallisations sont atténuées et s’habillent de reflets nocturnes. Les faux noirs sont traversés d’éclats de lumière colorés et les reflets lunaires, les nacrages laiteux et sablés subliment les coloris clairs. Les effets mer d’huile s’ornent de l’ensemble du prisme coloré dans un esprit d’iridescence pétrole. Les métallisés dorés ou argentés sont maltraités, leurs brillances paraissent voilées par l’usure.Les surfaces précieuses semblent érodées, oxydées.
Les effets de patines sont affirmés. Cirés mats aux touchés bougie, Pull up sur veau ou crocodile, couleurs nuageuses, tamponnages légèrement métallisés, effets lustrés à l’irrégularité maîtrisée surprennent par leurs contrastes.

Focus Bag&Shoe :
Les tissus techniques réfléchissants trouvent leur place dans cette histoire de brillance sombre. En accessoires, les lueurs mystérieuses se révèlent à travers des changeants intrigants.

 

CHIMERES ONIRIQUES

Les éléments de la nature fusionnent dans une histoire d’ornements primitifs infiniment précieux.Les cuirs rétractés, les reliefs embossés ou creusés prennent des allures hybrides entre grains animal et écorces. Le travail du métal martelé, repoussé inspire des gaufrages volumineux, des smockés avec applications sur textiles, des découpes laser effilées.

Focus Bag&Shoe :
En textile pour accessoire et composants maroquinerie et la chaussure, une inspiration de vikings baroques, combine décors celtiques stylisés, métal ouvragé et martelé exacerbé.

Les fourrures et peaux jouent quant à elles les faux semblant et multiplient les assemblages patchwork et les impressions. Les applications de fourrures sur textiles et les effets d’ajourées savants, donne une légèreté et une mobilité nouvelle à ces fourrures mouvantes d’animaux fantastiques.

Focus Bag&Shoe :
Dans une version plus graphique et digitale, les motifs peaux de bêtes sont redessinés, simplifiés façon modules géométriques ou cellulaires. Le rythme des écailles du python se géométrise. L’écaille devient pixel et les motifs presque optiques.

BAG & SHOE