Bilan marché février 2019 : Fabrics

Le pouls du marché textile bat fort pour l’innovation.

La vie est un mouvement et la mode le rend résolument entraînant ! Le pouls du marché est en effet jugé « vif » par les exposants de Fabrics qui surmontent l’arythmie économique et politique mondiale à grands coups d’innovation. Malgré l’instabilité ambiante, ils évoquent des acheteurs « dans l’action », lancés « dans une quête effrénée de différenciation »

 

Fabrics 2

Fabrics1

Chez Verne & Clet, « l’année 2018 a été réjouissante », s’enthousiasme Sandrine Vrain, la responsable commerciale France. Et 2019 se présente bien. « A mi-parcours de l’exercice, nous avons déjà réalisé le chiffre de l’an passé». Cette saison, toutes les nouveautés caracolent en tête des ventes. Tissés composés de fibre recyclée Seaqual. Qualités facilitant la thermo régulation (brevet 37.5 de Cocona). Textiles micro encapsulés diffusant des huiles essentielles dans une gamme Silky (grâce à l’aloe vera), Serenity (verveine et camomille) ou Dry Protect (talc et zinc).

Pour Vijay Sardesai, le directeur export de Raymond Luxury Cottons, dont le stand n’a pas désempli, « l’innovation permet de capter et développer de nouveaux marchés ». En Europe, l’entreprise indienne enregistre une augmentation de 30% de son chiffre d’affaires. Sa toute nouvelle gamme Purolino, exclusivement dédiée au lin, a décroché la palme de la douceur et de la souplesse avec ses traitements « soft et aero finishing. »

Même observation chez Eurojersey qui fait mouche avec une nouvelle technologie intégrée dans son tissu Sensitive (un nylon-lycra) « Il est désormais possible de créer avec cette matière des pièces tayloring ultra confortables et d’aspect laineux, explique Matteo Cecchi. Des acheteurs américains, japonais et européens ne s’y sont pas trompés et le directeur commercial avance « une progression de 8% de ses ventes en 2018. » Pour lui, le secteur « active wear » est en plein essor. Au salon, le succès de l’univers Sport & Tech le confirme. JRC Reflex, qui y expose pour la première fois, se dit « ravi de la qualité et de la diversité des rencontres, des marques de sport à celles du luxe et du prêt-à-porter » Le lancement de son fil rétro-réfléchissant, aux côtés de ses tissus enduits, capte l’attention. Chez Monotex, c’est un fil réfléchissant breveté pour tissage, broderie et maille qui séduit aussi. L’Italien Frizza, quant à lui, attire l’oeil avec des finitions réfléchissantes désormais imprimées.

Parallèlement, l’innovation verte reste un levier actif de croissance. Le label GRS (global recycle standard) fait l’objet de nombreuses demandes. Et les professionnels s’emploient à y répondre. Le groupe Iluna présente en exclusivité au Salon une dentelle certifiée Grs. Miroglio, lui, annonce une offre triplée de tissus responsables pour l’été 2020 et une hausse de 40% de ses commandes. Chez Hemp Fortex, c’est la maille crèpe en chanvre et coton organique qui se place bien cette saison. Le chanvre réalise également une belle percée chez Libeco. Chez Dutel Création, un nouveau jacquard, tout en coton bio et polyester recyclé, suscite l’intérêt. Le textile poursuit sa révolution éco-responsable.

Consultez la liste complète des exposants de Première Vision Fabrics =>