L’ornementation textile : Détails essentiels

Prolonger la tradition, embrasser la modernité : dans le domaine de l’ornementation, les studios créatifs renouvellent saison après saison les techniques et savoir-faire traditionnels, par des approches originales tant dans le fond que dans la forme. Portrait à la loupe en trois exposants de ces menus détails textiles qui font la différence.

Perles ou paillettes, minimalistes ou extravagants, géométriques ou abstraits, les embellissements pour la prochaine saison se dessinent sous le signe du contraste et de la personnalité, au carrefour entre tradition et modernité, élégance et un brin de folie.

 

Chez le studio anglais Dammann Brown, ce mariage entre passé et futur est au cœur de la nouvelle collection d’ornements, inspirée de la recherche de l’artiste textile américaine Anni Albers – actuellement à l’honneur à la Tate Modern de Londres – et de cette phase de transition cruciale qui voit l’éclosion créative du mouvement des Arts & Crafts de la deuxième moitié du XXème siècle laisser la place à la syntaxe moderne et volontiers géométrique du Bauhaus des années 1920.
La collection qui ressort de ce complexe d’inspirations historiques est résolument moderne
, mélangeant fils filés à la main, motifs géométriques, fils de lurex et inserts de perles et paillettes dans des juxtapositions visuelles et de textures aussi anti conventionnelles que raffinées.

Dammann Brown2

Kate Lewis

L’attention accrue aux textures, déclinées cette fois-ci dans des motifs à l’élégance sobre et minimaliste, est également au cœur de la nouvelle collection de l’anglaise Kate Lewis, dont la passion pour la broderie et les techniques traditionnelles se combine avec une recherche inlassable de renouvellement visuel et technique : ainsi, les perles bâtonnets les plus classiques se modernisent grâce à des fils colorés, tandis que les paillettes cassent les contours pour se faire texture et matière.

La recherche d’applications originales de techniques ancestrales est la clef également de l’univers créatif foisonnant du studio Pool 28 de Leong Ong, qui s’approprie librement de toute sorte de techniques et matériaux – perles, paillettes, broderie, jusqu’aux applications en cuir et chiffon – avec un goût prononcé pour les effets et reflets métalliques. Pour ce fashion designer acquis à l’art de l’ornementation, la tendance pour la prochaine saison est aux motifs géométriques mâtinés d’influences ethniques et aux contrastes de registres et de codes, entre petits fleurs discrets et motifs graphiques audacieux inspirés de l’univers cartoon. Particulièrement sensible à l’influence de l’univers sportif et technique sur l’ensemble du panorama mode, ce créatif américain est en bonne position pour confirmer ce lien profond entre tradition et innovation qui, saison après saison, ne cesse d’élargir les territoires de cet art du détail textile qui fait la différence, tout en subtilité.

IMG_7612

Avant de rencontrer ces spécialistes de l’ornementation sur le salon du 12 au 14 février, consultez la liste complète des exposants de Première Vision Designs =>