Conférence : Le futur des fleurs

Dites-le avec les fleurs. Evergreen du design textile, les motifs floraux traversent l’histoire, véhiculant depuis des siècles des images d’optimisme et de douceur. Mais quel est le futur de ce motif aussi intemporel que changeant ?

Pour répondre à cette question, Première Vision Designs a invité à s’exprimer Clare Johnston (Professeur émérite du Royal College of Art et ancienne Head of Design chez Liberty), Elsa May (Chef de produit, département Mode de Première Vision), Camilla Blunt du studio Camilla Frances Print et le print designer indépendant Davinder Madaher, autour de la table ronde « Designs : Le futur des fleurs » (Mercredi 18, 16h45/17h45, Fashion Talks Area, Hall 6), animée par Gill Gledhill (Responsable du bureau Première Vision UK et de la République d’Irlande) et entièrement consacrée aux fleurs dans toutes leurs formes et saisons.

Pour les designers textiles Camilla Blunt et Davinder Madaher, les fleurs sont une source d’inspiration incontournable : qu’il s’agisse d’expositions florales ou des fleurs du jardin, innombrables sont les occasions pour admirer une fleur et la retranscrire en croquis, à la racine d’un processus d’élaboration créative alliant techniques manuelles et technologies numériques. « Le tout est de savoir regarder attentivement, inlassablement », précise Davinder Madaher, pour qui le succès récent des motifs floraux dans la mode masculine – qu’il s’agisse du marché du luxe ou du mass market – est la meilleure confirmation qui soit de la longévité et de l’extraordinaire adaptabilité de ce motif.

Chez l’atelier Camilla Frances Print, les fleurs représentent en moyenne 60% des motifs élaborés par l’équipe, mais le domaine des possibles du genre est loin d’être épuisé : « L’observation du réel est une source d’inspiration infinie, et le coloriage et l’interaction des motifs avec les tissus et les techniques textiles des terrains d’exploration sans bornes » commente-t-elle.

Quant au futur des fleurs, il continue de s’écrire saison après saison dans l’œuvre et la vision de jeunes designers de Première Vision Designs, tels Flora Daly et Molly-Mae Brissett-Haigh.

Pour l’AH 2020-2021, d’après Elsa May la tendance semble être aux ambiances nocturnes, mystérieuses, faisant la part belle à des fleurs jaillissant telles des apparitions fantasmagoriques sur des fonds sombres, sur le fil d’un équilibre fragile entre éclosion et ternissement, célébration de la vie et memento mori.

En savoir + sur les tendances du décor