La sélection Designs du printemps-été 21

L’espace Designs présente une sélection des dessins, issus des collections des exposants de Première Vision Designs, qui sont mis en scène chaque saison sous une thématique dédiée. Découvrez l’information complète et illustrée des pistes d’inspiration dans le document Designs, dédié aux imprimés et décors de la saison.

La saison printemps été 2021 est une saison en mouvement, qui s’engage pour une mode responsable, renouvelable, riche et désirable. Une saison qui propose de changer les perspectives, offre de nouvelles visions et un regard à 360°.

Cette saison, les dessins s’expriment au travers de médiums variés, ils s’emparent aussi bien de la peinture, du dessin ou du traitement numérique. Les expressions graphiques relatent les envies fortes de la saison : s’approprier le mouvement, mettre en avant la gestuelle de l’exécution, explorer de nouvelles expressions graphiques et géométriques, l’envie d’épurer les surfaces et d’aller à l’essentiel.

Nature nourrissante

La nature s’épanouit dans des couleurs vivantes et harmonieuses avec des tranches estivales qui permettent de jouer les superpositions et transparences. Des mises en scènes colorées dans un esprit salade de fruits fraîche, ou des compositions attractives, travaillées façon rayons X. Des radiographies végétales ou florales solarisées.

fleurs envahissantes

Les surfaces se remplissent et les fonds disparaissent pour laisser place à une floraison qui colonise l’espace. Les fleurs se bousculent, se chevauchent et déploient leurs pétales colorés et chatoyants.

Géométries simplifiées

Les graphismes se simplifient, les géométries s’adoucissent, les angles s’arrondissent et les tracés ondulants découpent les fonds en aplats colorés. Des formes narratives de natures appétissantes, ou géométries abstraites, créent des compositions généreuses qui s’imbriquent tels des modules habiles, avec des couleurs pleines et couvrantes.

Collages ethniques

Les collages jouent une spontanéité qui mixe les écritures ethniques et narratives. Une expressivité qui se traduit par une expérimentation autour de portraits décalés et détournés en papiers découpés.

Dessiner le vide

Un graphisme épuré qui se libère du surplus et va à l’essentiel. Une notion de réduction positive dans le dessin pour s’approprier les blancs et laisser la liberté aux fonds. Des lignes purifiées, des vides méticuleusement travaillés qui instaurent des visuels évoquant la disparition d’un motif, une trace, un souvenir.

Gestuelle picturale

Un mouvement expressif qui s’amuse d’assemblages, de traités entre peinture, pastel ou crayonnés et ancre la marque du médium utilisé. Des formes empreintes de géométrie et des tracés expressifs pour donner au dessin du caractère.