Yarns : Ouverture de la saison du printemps été 21

Le fil est déclencheur de bonnes pratiques dès la première étape pour concevoir de vêtement attirant et juste. Engagé avec lucidité dans les démarches éco-conscientes, le secteur de la filature anticipe pour entrainer dans son sillage l’ensemble des métiers de la mode sur une voie vertueuse. Pensé pour bien faire, le fil est la matière première des développements ingénieux et désirables.

Les compositions sont dosées, simplifiées pour réduire l’impact environnemental présent et futur. Les fibres nobles, les naturels biologiques et mélanges naturels avec les cellulosiques sont reconsidérés pour leur potentiel recyclable. Les synthétiques issus du réemploi des fibres textiles provenant de vêtements usagés, de chutes d’ateliers de confection ou des déchets plastiques progressent en qualité :  une seconde vie pleine de sens qui n’est pas du second choix.

La virtuosité technique des filatures et de moulinages donnent naissance à matières parfaitement construites, subtilement fantaisie, ou aux fonctionnalités bien dosées. Les mailles vont gagner en stabilité et en solidité sans perdre en flexibilité. Les tissages vont s’enrichir de textures inédites et gagner en densité sans prendre de poids. Les fils et fibres affirment leur position proactive comme initiateur d’une mode où la beauté ne cède rien aux exigences écologiques.

Article précédent Pauline Guerrier donne corps à l’immatériel

ArticlesConnexes

Ouverture de la saison printemps-été 2021

Arrêt sur image avec Cody Cobb pour l’été 2021