Les Best femme du printemps-été 21

Les acteurs de la mode féminine redéfinissent leurs priorités, la différenciation doit s’exprimer au-delà des apparences. La valeur ajoutée est portée par la qualité des matières et les démarches écoresponsables plutôt que par la surcharge décorative. Les choix matières, décors et couleurs élisent la fraîcheur, écartent la complexité visuelle et se laissent séduire par les touchers et comportements d’inspiration soyeuse. Une influence qui se décline au quotidien en version chic ou décontractée.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des produits sélectionnés pour le marché de la femme suite à l’enquête des Best printemps-été 21 sur la Marketplace Première Vision, et les commander directement en ligne.

Petites pièces et robes

Shirting cotonnier
Surfant sur la vague de fraîcheur et en écho au courant no-gender, les acheteurs du féminin se sont approprié la chemise masculine. Une appropriation libre, qui favorise les mélanges fluidifiant les cotons et qui décale les codes couleurs des rayures et carreaux classiques.

Frissons crépons
Si cette saison la fantaisie est voulue moins excessive, elle se glisse un peu partout et notamment dans les unis dédiés aux robes et petites pièces. Au premier plan, des surfaces finement granitées, des crépons légers, des mailles finement plissées.

Mailles enrobantes
Les acheteurs refusent de choisir entre le confort athleisure et le raffinement soyeux, ils choisissent des mailles à la fois sensuelles et faciles à vivre. D’où les succès des fluides épaissis et stretch et des molletons fins en mélanges viscoses et autres fibres artificielles.

Luisances mouvantes
Les choix pour les petites pièces s’éloignent des visuels franchement clinquants. Cette saison la brillance est préférée vibrante, version soyeuse avec des scintillements discrets, en uni avec des satinés lavés aux reflets partiellement atténués, version ondoyante avec des mailles lisses fluidifiées.

 


Vestes et ensembles

Rondeur somptueuse
L’influence soyeuse est multiforme et inspire les sélections jusqu’au poids vestes ou pantalons. Du plombant consistant et de la rondeur dans les unis, des satins très denses, des draperies lisse et pleines, du plombant associés à la fluidité pour déstructurer les ensembles et pièces de dessus. 

Rusticité précieuse
Cette saison, une vague végétale s’installe de manière transversale. Au féminin, elle se traduit par le succès de l’esprit shantung et des soieries linières, des unis enrichis d’irrégularités raffinées, des lins chic et des tweeds précieux faussement bruts. 

Nets et frais
Si les unis montent en puissance cette saison, les choix de fantaisies prennent une direction très claire. Ils sont conduits par la quête de fraicheur, avec des piqués et structures carrées bien nettes et des rayures tennis franchement contrastées, affinées, espacées.

Casual soyeux
Pour les pièces de dessus féminines, les demandes balancent entre cotons précieux et soieries quotidiennes. La fluidité est voulue plus consistante et la souplesse plus sophistiquée. De ces envies croisées nait le succès d’hybrides soyeux-décontractés, en mélanges cupro ou lyocell, avec de finissages lavés ou légèrement froissés sur les qualités lustrées.

 


Décors

Feuillages exotiques
Les motifs le plus recherchés pour le printemps été 21 représentent des feuillages, ils supplantent les fleurs ou la géométrie, habituels leaders des best. Cet exotisme végétal est aimé pictural, aquarellé ou gouaché en aplats. Quelques soit la technique de dessin la simplification visuelle est exigée, moins de couleurs, des graphismes nets et des dimensions de motifs majoritairement moyennes.

Dessinés en transparence
La transparence est préférée décorative et distingue les motifs qui jouent avec le vide. Les dévorés et jacquards fils coupés sont aimés en rayures, en feuillages ou dans des versions florales stylisées. Les imprimés sur fonds voiles ou organza, les broderies dessinées sur tulles évanescents et les dentelles très aériennes augmentent dans les demandes.

Métallisés à cœurs
Succès notable des aspects métallisés en soierie, dentelle ou broderie. Particularité cette saison, les acheteurs se tournent vers une métallisation plus discrète, une brillance par fil qui se dévoile subtilement, renforce la préciosité des ornements ou s’exprime délicatement sur des fonds semi-transparents.

Fleurs aux antipodes
La fleur, omniprésente dans les collections, prend deux directions précises dans les sélections. Grande, très espacée et aérée ou à l’inverse, mini et resserrée au point de couvrir le support d’impression. Ces dernières sont préférées en multicolores tons sur tons, quant au contraire, les fleurs à grande échelle privilégient les fonds clairs.

Article précédent La synthèse Best du printemps-été 21 Article suivant les Best homme du printemps-été 21

ArticlesConnexes

Les Best Couleurs du printemps-été 21

Les Best Sport & Tech du printemps-été 21

Focus Style Femme PE 21