Fabrics : Ouverture de la saison du printemps-été 21

L’écoresponsabilité est devenue un prérequis et dépasse la dimension optionnelle. Les matières textiles s’inscrivent dans ce mouvement global que rien n’arrêtera, et adoptent une vision à 360° qui considère l’ensemble de la chaine de production. Il ne s’agit plus de porter ses efforts sur quelques points isolés, mais bien de penser le développement produit de l’amont à l’aval, de la production de la fibre jusqu’à la transformation du vêtement usagé.

La quête de traçabilité et de transparence donne une impulsion vertueuse aux nouveautés de la saison. Les recherches esthétiques et nouveautés tactiles intègrent la dimension écoresponsable depuis la composition et jusqu’au finissage. Lin-viscose, lin-cupro ou tencel, cotons organiques alliés aux cotons recyclés, synthétiques recyclés et recyclables, mais aussi stretchs alternatifs sont développées tant en unis hautement élaborés que pour porter des décors originaux.

Les traitements sont également soigneusement étudiés : on donne de la brillance par calandrage plutôt que par enduction. Si l’on se saisit de l’innovation technique avec conscience et virtuosité, on n’oublie surtout pas la poésie, la beauté, la puissance tactile. Les tissus et mailles affirment leurs singularités, loin de toute uniformisation, ils revendiquent une matérialité expressive.

Les irrégularités de surfaces sont explorées tout en nuance : mailles lamellées, effets de vagues, fils d’effets, côtelés sinueux, aspérités surprenantes, effets crêponnés, proéminences flammées, bouclettes mousseuses, nids d’abeilles. La matière s’exprime visiblement et en toute légèreté. Pour donner du corps sans alourdir, finesse et densité sont accentuées. Même la transparence devient consistante, la fluidité s’épaissie, les matières compactes gagnent en souplesse, pour accompagner ce courant d’énergie qui fait bouger la mode !

Article précédent Coup de coeur New York SS21 : Une aisance gracieuse Article suivant Les matières/couleurs de la saison du printemps-été 2021

ArticlesConnexes

Ouverture de la saison printemps-été 2021

Arrêt sur image avec Cody Cobb pour l’été 2021

Pauline Guerrier donne corps à l’immatériel

Un aperçu du PV Perspectives SIS 21

Les décors du printemps-été 21 s’amusent à dessiner le vide

La bande son du printemps-été 21