La synthèse Best de l’automne-hiver 20/21

L’enquête Best réalisée lors du salon Première Vision de septembre février 2019 auprès de plus de 300 exposants de Fabrics et Designs indique quels seront les courants couleurs, matières et décors majeurs de l’automne-hiver 20-21. Les sélections réalisées par les marques de mode internationales lors du salon Première Vision de septembre 2019 sont décryptées et analysées pour identifier les convictions et les intuitions des stylistes et acheteurs. Découvrez les Best Couleurs ici, ainsi que les points forts spécifiques articulés par marché, pour la femme, pour l’homme et le sport & tech.

Un phénomène inédit émerge des résultats de cette session. Sur l’ensemble du panel, lorsque les points forts ​génériques de la saison sont abordés, les notions attachées à l’apparence passent au second plan. Les qualités intrinsèques des matières sont de plus en plus valorisées. Avec en point d’orgue les questions d’écologie, de qualité et de durabilité des matières. Ce qui ne signifie aucunement un désintérêt pour l’esthétique, qui, pour l’automne-hiver 20-21 s’engage sur la voie de la différenciation avec beaucoup de raffinement.

 

Écoresponsabilité incontournable 

Sur tous les stands, la question du développement durable s’impose dans l’approche produit. Jusqu’ici, ces considérations trouvaient de nombreuses réponses dans les secteurs du tissu technique et de la maille. Si l’univers du sport et de l’outdoor reste leader en matière d’innovations responsables, les résultats chiffrés de l’enquête best confirment que les autres marchés s’engagent nettement dans cette démarche. Pour les spécialistes de l’homme, la notion de développement durable devient la valeur numéro 1, son score passe de 10% à 20% en un an. Pour la femme, les acteurs du décor se réveillent enfin. En impression l’intérêt pour l’écologie fait un bond, de 5% à 28%. A noter, les recherches de matières recyclées augmentent chez les lainiers, chez les brodeurs et denteliers. Les matières biologiques gagnent 8 points chez les cotonniers, et les finissages plus respectueux de l’environnement progressent sur tous les secteurs. Si les intentions d’achat sont parfois en décalage avec la réalité des commandes, une chose est certaine aujourd’hui: concevoir une mode plus respectueuse de l’environnement devient une priorité.  

Sourcez les matières écoresponsables sélectionnées suite à l’enquête des Best AH 20/21, en ligne sur la Marketplace Première Vision. 

Touchers témoins de la qualité

C’est la main qui donne le ton. Après de nombreuses saisons où les mélanges de fibres se multipliaient, cet hiver, les compositions plus nobles montent en puissance. Les laines pures, les mélanges alpaga et cachemire augmentent dans les sélections. Au-delà de la progression des matières naturelles, la recherche de qualité se traduit par le choix de tissus plus compacts. Cette envie de matérialité s’exprime sans rigidité. Les lainages authentiques sont voulus moelleux et allégés, les cotons denses adoucis et assouplis, les poids-costumes plus mobiles.  Au féminin, la souplesse est préférée dense, mélanges viscose plombants, mailles resserrées par le stretch.

 

 

Nouveaux contrastes

Les fantaisies les plus remarquées se réinventent en couleur. Si les dessins teint-fil et les décors paraissent familiers sur le plan graphique, ils se distinguent par le renouvellement de leur coloration. Harmonies nocturnes en imprimés, motifs floraux tons surs tons, pieds de poule bicolores neutre/intense, carreaux plaids, tartans et fenêtres en faux camaïeux. Les carreaux et rayures enrichis de contrastes texturés se distinguent en lainages et en shirting : jeux d’armures lisses-texturés et fils bouclettes, mohairs ou chenilles insérés rehaussant les dessins. Les doubles faces surfent sur cette vague de contrastes plus sophistiqués. Ils sont préférés affinés, assouplis, avec des jeux de matières et de couleurs raffinés entre envers et endroit.

 

 

Fusion des genres

Les tisseurs de coton casual pointent le rapprochement des sélections entre les acheteurs de l’homme et de la femme. Les tissus stretch ne sont plus réservés ​aux collections féminines, et les choix couleurs sont de plus en plus mixtes. Chez les spécialistes du shirting, la fluidité s’impose au masculin et la chemise séduit les femmes. Les tissus costumes, eux, passent d’un univers à l’autre sans difficulté. Les fantaisies imprimées et même brodées se déclinent au masculin. Ces courants d’achats convergeants confirment la réduction des clivages les genres et les styles. Cette envie de liberté ouvre le champ aux changements d’usages, tissus costumes pour du blouson, molletons sophistiqués pour de la robe, tissus performants pour du costume, matières fluides pour des vêtements structurés : le détournement devient moteur de différenciation.

Article précédent Synthèse mode de l’automne-hiver 20/21 Article suivant Les best femme de l’automne-hiver 20/21

ArticlesConnexes

les Best homme de l’automne-hiver 20/21

Les Best sport & tech de l’automne-hiver 20/21

Style focus AW20/21 : Casual

Les Best Couleurs de l’automne-hiver 20/21

Actualisation AW20/21 : les couleurs

Les Best Designs de l’automne-hiver 20/21