Mode et sport

Mode et sport interagissent jusqu’à la fusion. Une tendance qui prend de la vitesse.

L’histoire de la rencontre entre le sport et la mode date d’il y a plus de cent ans. En 1913 déjà, Coco Chanel imaginait des robes de sport élégantes et pratiques en jersey de coton, donnant naissance à une silhouette féminine active et libre. Aujourd’hui, il n’est plus question de simples croisements entre les deux univers, d’emprunts stylistiques ponctuels, mais d’une véritable hybridation.

Eponge

Si on peut porter la même tenue avant, pendant et après une séance de sport, la notion même de séance sportive s’efface au profit d’une activité physique entremêlée à notre manière de vivre au quotidien et d’articuler nos activités. Plus que de sport, il est question de mobilité.

En effet, les styles de vie, les manières d’arpenter la ville, d’organiser son temps sur l’échelle d’une journée, changent. La mobilité, notion transversale aux différents moments de notre planning (travail, shopping, pratique sportive pure, trajets…) appelle des manières de s’habiller qui allient confort, praticité, technicité, esthétisme. Plus que jamais, on casse les codes, comme on le fait depuis plusieurs saisons avec les baskets, adoptées par tous et partout. Loin de s’en tenir à un effet visuel, on veut satisfaire un besoin de mouvement, d’aisance, de bien-être, d’efficacité. La mode incarne un mode de vie. Elle doit accompagner et faciliter notre manière de bouger.

Mode et sport

 

Le prêt-à-porter est stimulé par les avancées technologiques des créateurs de matières et des équipementiers tandis que le sport se tient au courant des thèmes en vogue et des réflexions stylistiques : il s’agit d’un véritable échange où chaque domaine inspire l’autre à part égale. Les rues des villes sont parcourues d’une énergie sportive liée au running et à l’utilisation des scooters, skates, hoverboards, vélos et trottinettes électriques. La frontière entre textiles urbains et performants s’estompe et les meilleures fonctionnalités (tissus respirants, résistants au vent, au froid, à la pluie) s’intègrent aux vêtements de tous les jours. Blousons, parkas et trenchs empruntent au prêt-à-porter la souplesse, les coupe-vents se parent de surfaces plus vivantes, frissonnantes. Les effets réfléchissants protègent à la tombée de la nuit et s’illuminent de fantaisies graphiques.

 

masque-2

Sur les flancs des montagnes verdoyants ou enneigés, doudounes et anoraks se font de plus en plus fins et silencieux. La recherche de légèreté ne connaît plus de limite, sans rien perdre de la performance (solidité, température idéale). Les skieurs portent des tenues impeccablement coupées, qui suivent les dernières tendances de la mode, en affichant soit un look minimaliste élégant (avec notamment des tricotages high-tech qui rendent possibles des formes parfaites) soit un look fun et fantaisie avec des effets métallisés et des motifs très renouvelés.

Les vêtements  destinés aux sports de bien-être pratiqués à l’intérieur sortent dans la rue. Ils sont appréciés parce qu’ils suivent agréablement le corps en diffusant douceur et énergie. Les pièces en maille, plus particulièrement, sont partagées entre les jours avec et sans sport, grâce des touchers et visuels plus délicats.

Les consommateurs attendent des vêtements qu’ils soient fonctionnels et dignes d’être exhibés fièrement, mais aussi éco-responsables. Car bouger plus, fait partie d’une prise de conscience globale tournée vers le mieux vivre et une consommation plus positive et vertueuse (faire du bien à soi-même et à la planète). Soulignons que le développement durable en matière d’habillement a commencé dans le secteur du sport, où marques et consommateurs du secteur outdoor étaient depuis longtemps sensibles à la protection de l’environnement. Habitués à l’utilisation du polyester recyclé, les tissus performants s’emparent d’une pluralité de nouvelles possibilités : polyamide recyclé en tissage comme en maille, biopolymères, éco-conception de la fibre au produit fini.

Les marques de la fast fashion comme celles du luxe se sont mises aux gammes sportives. Les spécialistes des tissus outdoor et performants, de leur côté, intègrent les dernières tendances stylistiques à leurs propositions. Les consommateurs se composent un vestiaire dédié aussi bien à la pratique sportive qu’à la vie de tous les jours, de plus en plus marquée par la mobilité. Entre confort et style, pourquoi choisir?

Découvrez notre sélection

Article précédent Focus Style A°19 W°20 : Amplitude Article suivant L’enquête Actualisation AW 19-20

ArticlesConnexes

La synthèse de l’information mode de la saison A°19 W°20

Best Couleurs A°19 W°20

Enquête Best A°19W°20

Best Homme A°19 W°20

Best Femme A°19 W°20

Best Casual A°19 W°20