Les œuvres technologiques et poétiques de Refik Anadol

A l’ère de la quantification exponentielle et de la Data, la profusion d’informations, exponentielle, a radicalement bouleversé notre mode de vie : 
d’un côté, elle améliore notre quotidien mais de l’autre, elle remet aussi en question les problématiques de création.
Et le besoin de placer l’humain au cœur d’une société dominée par la technologie devient primordial : Créer des liens entre l’intelligence artificielle et l’humain ouvre de nouvelles perspectives.

L’art permet d’utiliser de manière novatrice et pertinente ces nouvelles technologies, car quand les designers et les artistes s’emparent de l’intelligence artificielle, il en découle des créations fantastiques.
Ainsi, l’artiste numérique Refik Anadol a su rendre visible des données récoltées par Siemens pour améliorer la performance de leur technologie.
Grâce à un logiciel spécialisé, il a traduit ces données en éléments graphiques générant ainsi des œuvres d’art étonnantes et singulières : Des réseaux colorés dont les dessins aléatoires nous ravissent, s’enchevêtrent et virevoltent à travers la toile.

Refik_Anadol_Mobility-Data-P-01 Refik_Anadol_Mobility-Data-P-03

Article précédent Des métalliques tourmentés Article suivant Les tendances de l’AH 19/20 en avant-première

ArticlesConnexes

A°19 W°20: Une vision sensible et décalée du design : Aratani・Fay 

Le réalisme magique de Scarlett Hooft Graafland

Avant-goût coloristique de l’automne hiver 19/20

Ouverture Saison A°19 W°20

Ouverture de la saison A°19 W°20 Fabrics

Textures minérales