Ouverture de la saison de Designs

La saison printemps été 2020 célèbre le décor en grand avec des visuels gais au service de couleurs franches et avec un vent d’étrangeté gentiment dérangeant.
Deux pistes pour un même refus de l’ordinaire.

Tristan_Pigott_Save_the_CactiLes dessins portent la couleur en étendard, ils se plient à ses excentricités pour une expérience d’immersion colorée jubilatoire. Des formes simples et pleines, des géométriques imparfaits tracés à main levée, en aplats ou couleur matière, exhibent des teintes saturées par lesquelles on marque sa différence. Des images plus travaillées, comme des paysages, se glissent parfois entre des couches colorées qui agissent comme des filtres, des calques, permettant l’addition de transparences et l’adoucissement des graphismes. La couleur transforme les motifs, modifie l’apparence, crée une ambiance unique.

Une autre piste de la saison s’articule autour de plantes inhabituelles voire imaginaires et vaguement inquiétantes, aux couleurs trompeuses et un peu grinçantes. Des fleurs piquantes, bioniques, mutantes, des cyber-plantes. Les éclairages sont improbables, irréels : teintes nocturnes dans un environnement diurne, surexpositions, solarisations, ou encore des couleurs qui menacent sur un fond de bonne humeur, comme pour signifier dans un clin d’œil qu’on joue à faire semblant.

Que l’on recharge nos batteries par la force de motifs généreux, plein d’assurance, aux couleurs surpuissantes, ou que l’on tende au monde des fleurs bizarres qui surprennent et piquent pour faire réagir, le message est clair, on n’a pas peur de se montrer!

Article précédent Printemps-été 2020 : la saison est ouverte ! Article suivant Arrêt sur image avec Sebastian Errazuriz

ArticlesConnexes

(W)ego House – Studio MVRDV – L’impact rouge

Gamme couleur S/S20 Première Vision

La gamme de couleurs printemps-été 2020

Teaser film saison printemps-été 2020 Première Vision Paris

Le film de la saison printemps été 2020