Designs A°19 W°20

Les motifs de l’automne-hiver 19-20 puisent dans un imaginaire renouvelé : cartographies et vues du ciel inspirent les dessinateurs en écritures graphiques abstraites ou figuratives, par des aplats, des lignes sinueuses et des imbrications savantes. Une atmosphère singulière émane des fleurs fantastiques, parmi lesquelles se cachent parfois d’intrigantes chimères.

Aplats graphiques

A la manière de puzzles gigantesques, les formes géométriques s’imbriquent, se superposent et jouent les faux semblants de reliefs et de 3D.
Effets d’ombres, contrastes d’aspects et de textures enrichissent les unis couleur. Une nouvelle manière de travailler les découpes et les assemblages par la semi-transparence et les jeux de strates.

Cartographies

A la manière de puzzles gigantesques, les formes géométriques s’imbriquent, se superposent et jouent les faux semblants de reliefs et de 3D.
Effets d’ombres, contrastes d’aspects et de textures enrichissent les unis couleur. Une nouvelle manière de travailler les découpes et les assemblages par la semi-transparence et les jeux de strates.

Bêtes sauvages

Entre le dragon, l’aigle, le lion et le singe, des animaux hybrides séduisent par leur bizarrerie décalée. Insolites, ces chimères ébouriffées sont dessinées avec précision et surprennent par leurs expressions graphiques et coloris discordants.

Lignes déliées

Figuratifs et narratifs, mais aussi abstraits et graphiques sont imaginés avec allégresse. Le trait affuté dessine des visages de face et des profils, les contours des fleurs et vagues géométriques en une ligne continue et sinueuse. La délicatesse qui s’acérer par des angles plus aigus et nerveux.

Fleurs troublantes

Une saison de fleurs hors de l’ordinaire : agrandies, mystérieuses, sur fonds colorés obscurs, roses, tulipes, pivoines et camélias prennent des allures inquiétantes. Teintes dans des coloris dissonants, elles évoquent des champignons psychédéliques. Elles virevoltent et tourbillonnent de manière hypnotique et semblent s’étendre à l’infini.