GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Tendances Mode Femme : Automne-Hiver 21/22

Comme chez l’Homme, la garde-robe féminine de l’Automne-Hiver 21-22 cultive l’ambivalence. A la clé, un enjeu de taille : faire cohabiter vêtement d’apparat et tenue fonctionnelle ! Tout un programme…Un enjeu artistiquement excitant qui amène les créateurs à opérer un virage esthétique en interrogeant les codes et les genres.

Laissez-vous guider par la sélection d’articles parus dans le Magazine de Première Vision et plongez-vous dans les collections Femme de l’Automne-Hiver 21-22.

SILHOUETTES

Renoncer au confort semble inconcevable et le besoin irrépressible de protection et de bien-être s’affirme comme un postulat. En ligne de mire : douceur et bienveillance.

Les looks casual s’apparentent à des cocons douillets, moelleux, et invitent à retrouver le plaisir du toucher. On a hâte de se lover dans ces grandes couvertures enveloppantes. Leurs volumes amplifiés, exagérés même, et leurs tissus mousseux et délicats évoquent des écrins réconfortants. Une bulle de bien-être dans cette saison si particulière.

L’autre enjeu, c’est la renaissance d’une mode plus sophistiquée. Un changement majeur dans la panoplie Femme de la prochaine saison qui place la notion de séduction sous un nouvel angle.

Une envie de se démarquer, réenchanter son quotidien et se projeter dans le futur à travers des touches festives, s’immisçant avec conviction dans tous nos instants de vie. Une robe aux manches ballons surgonflées ou un top full sequins, le tout associé à une paire de baskets aux coloris peps : de quoi rayonner derrière nos écrans comme en club.

La fantaisie s’affiche aussi dans les imprimés et les surfaces des vêtements en célébrant la vie et la beauté du temps qui passe. Les décors se déploient en version XXL avec des références végétales. Une ode à la nature surpuissante qui s’exprime autour des partis pris chromatiques forts.

Et puis il y a la fête, tant attendue. Le plaisir de se retrouver, s’amuser et attirer les regards…L’occasion de sortir le grand jeu ! Un retour du vêtement d’apparat obligé qui passe par une approche stylistique plus ostentatoire, voire exubérante. Avec un focus sur la brillance, via lurex, paillettes et détails métalliques. Objectif : être sous les projecteurs.

L’allure vise des volumes démesurés. Trop grand, trop court, trop long…On veut du too much !

FORMES & PRINTS

En casual, sans surprise, les tops jouent les doudous régressifs avec des mailles duveteuses, grattées et des velours maille qui réinterprètent la sweaterie, à la frontière du luxe et du sportswear.

Les iconiques tartans s’amusent de faux semblants autour de lignes et de chinés floutés pour revisiter la chemise.

Hymne aux valeurs sûres sur les décors : les prints géométriques, en version maxi ou mini, se font et se défont autour d’illusions d’optique. Et puis il y a ce clin d’œil évident à la nature et à sa puissance qui nous a tant émerveillés pendant cette période si étrange.

Une nature surpuissante, enchanteresse aux pouvoirs surnaturels : des minéraux hypnotiques et mystiques, des végétaux oniriques, extravagants, dans des coloris grinçants presque synthétiques qui contrastent avec des fonds assombris : ambiance mystérieuse assurée !  

Sur les pièces de dessus, la matière est valorisée. En tailoring, les vestes intemporelles mettent l’emphase sur la matière et se parent de nobles draperies. En casual, l’influence workwear perdure et s’associe à des denims bruts, plus raffinés.

Focus aussi sur le cuir et ses déclinaisons. Les trenchs s’habillent d’agneaux plongés ultra sensuels. Et pour un effet whaou, les créateurs usent et abusent de doubles faces allégées en poids. Contrastes mats et brillants, clairs-obscurs. Tout est permis.

Pour les manteaux d’hiver, variations autour de la fourrure, fausse ou vraie. A choisir entre teddy bienveillant ou toison colorée rugissante…ou pas !

Pour sortir, les vêtements hissent leur pouvoir de séduction à leur apogée. Les robes et tops « soirée » offrent un hommage évident à l’esprit couture, décrypté sous le filtre du confort. Les satins et des soies maille à l’aisance stretch travaillés dans des coloris pêchus, impactants pour des effets shocking, et des jacquards opulents aux décors maximisés pour danser toute la nuit.

COULEURS

Shoot de couleurs !

Chez l’Homme, comme chez la femme, le rouge et ses déclinaisons boostent les silhouettes de la future saison. Passionné et dramatique, il s’annonce flamboyant sur les dentelles et sur les soieries satinées. Puissant, et énergisant, le rouge joue son rôle de catalyseur des silhouettes Sport & Tech pour contrebalancer l’omniprésence des gammes de pastels dans les univers bien-être.

En maroquinerie et chaussures, il dévoile là encore sa large palette. Des rouges intenses et uniformes pour revisiter les classiques aux orangés destinés à l’univers casual.

BAG & SHOES

Ronds ou carrés, épurés ou opulents, qu’importe… les accessoires de la saison s’éprennent de géométrie variable.

Un premier axe sur les emblématiques. En toile de fond, une attention particulière sur la matière et les beaux cuirs, à la solidité compacte, dont les couleurs à l’intensité parfaite s’accompagnent de détails fonctionnels épurés et élégants. Des sacs et chaussures profilés et ultra carénés qui suffisent à théâtraliser tous les looks de la saison.

Et puis, aux antipodes : des accessoires à l’opulence démonstrative…Ici, place à la brillance des cuirs, aux coloris punchy et aux détails précieux – boucles, chaînes – qui s’accumulent généreusement sur les produits.

Extravagante, sensuelle et confortable : la saison revendique sa délicieuse pluralité !

Article précédent Tendances Mode Femme : Printemps-Eté 22 Article suivant Tendances Mode Homme : Automne-Hiver 21/22