GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Printemps-été 2023 : La prospective d’une saison de fluidité

Aujourd’hui, le défi de toute conception de collection est de conjuguer des notions aussi différentes qu’indispensables, telles que l’écoresponsabilité et la désirabilité de la mode. 

L’enjeu est celui de faire coexister des courants rapides et des développements à long terme, d’envisager la création dans une perspective durable et en lien avec ce qui nous fait vibrer.

Notre nouvelle réflexion éthique, fruit de l’écoresponsabilité qui résonne à travers les voix des jeunes générations, rejoint la création par des développements qui ne sont plus linéaires mais circulaires. La fluidité est là pour accompagner ce mouvement, fluidité des saisons, des genres et des approches.

Voici l‘eau qui doit nous inspirer : avec son cycle, en perpétuel mouvement, elle nous montre comment la fluidité peut s’intègrer dans notre idée du progrès.

Observons-la dans tous ses états: elle parvient à être liquide, solide ou gazeuse, s’adapte et rentre en dialogue avec les autres éléments. Elle s’évapore pour se recondenser sous forme de pluie, nourrissant une fois de plus la terre de vie et initiant un nouveau cycle.

L’eau à l’état solide aux aspects glacés et humides inspire la rencontre entre la sculpture et l’impression numérique, comme dans les créations de l’artiste hollandaise Anouk Kruithof.

L’eau à l’état gazeux, quant à elle, influence la recherche de matériaux vaporeux et mousseux qui créent des fluctuations visuelles, des motifs ondulés, des jeux de lignes ondulantes et des nuances abstraites.

L’esthétique actuelle est donc immergée dans la fluidité, plus mixte aussi bien pour les femmes que pour les hommes, et multiple dans ses expressions, des poids les plus légers aux plus lourds.

Loin des segmentations conventionnelles, la fluidité fait désormais partie intégrante de la mode depuis de nombreuses saisons. Les collections, de plus en plus libérées de la saisonnalité et de la spécificité genrées, naviguent entre féminin et masculin sans à priori.

Elles flottent librement entre des couleurs de moins en moins connotées, et proposent des vêtements aux usages non codés: pensons au succès des ornements masculins, draperies et tissus casual, chemises et tricots de plus en plus mixtes.

Les catégorisations sont moins radicales, les frontières moins tranchées, et elles continueront à glisser de plus en plus entre les archétypes féminins et masculins, laissant émerger de nouvelles attitudes et expressions.

Ce changement de modèle, en courant de fond, amorcé depuis longtemps, reste à être entendu, compris, vécu et intériorisé pour l’appliquer à des segmentations de marché innovantes.

Restez connecté pour découvrir très prochainement la saison du printemps-été 2023 dans sa globalité !

Article précédent Focus Style AH 22-23 : La fantaisie continue d’infuser le tailoring masculin Article suivant Maroquinerie Homme AH 22-23 : Entre romantisme genderless et sport luxueux !

ArticlesConnexes

Le teaser du printemps-été 2023

Sofia Ilmonen, gagnante du nouveau prix écoresponsable du Festival de Hyères

L’invitée de la mode : la créatrice ukrainienne Lilia Litkovskaya

gamme couleur

La gamme de couleur du printemps-été 2023

Le lin du Printemps-été 23 : Authenticité affinée

Lingerie Printemps-Eté 23 : ou comment concilier glamour et confort !