test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test 


GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Preview Sport & Tech printemps-été 2023

Les premières pistes du Sport&Tech

Le Sport & Tech du printemps-été 23 pousse ses atouts et performances sans bavardage excessif. L’éco-conception des produits textiles ou accessoires s’installe silencieusement mais définitivement au coeur des compositions et des finissages. Les propositions les plus nouvelles pointent le sujet des micro plastiques. Si les visuels s’abstiennent de tout excès, ce n’est pas le cas des touchers. Surprenants, ils captivent par leur craquant sec, leur grain de crêpe, leur claquant tonique qui promettent des vêtements sportifs ou urbains au minimalisme ultra sensoriel.

L’attrait des touchers secs

D’abord, l’étonnement ! La main s’arrête sur d’inhabituelles sensations. Des grains de crêpe ? Pour des tissus sport ? Les surfaces à petits grains et les poids plume aux touchers presque arides bousculent les habitudes tactiles. Ces tissus super légers et remplis de technicité génèrent une fluidité surdopée dont la main si particulière va tout changer. Secs et nerveux, ils claquent comme des voiles au vent et vont se faire remarquer par leur élégance turbulente et tonique.

Le décloisonnement d’usages (des mailles et chaine et trame)

Depuis plusieurs saisons, mailles et chaine et trame échangent leurs identités pour diversifier leurs palettes d’usages. Les mailles savent se faire plus stables et les chaine et trame plus souples. Leurs attributions traditionnelles sont désormais re-questionnées.
Les mailles fines et denses, stables et extra-flexibles à la fois, s’imposent pour des usages clairement outerwear. Les chaine et trame adoptent la souplesse bi-extensible du jersey. Leur confort sans contrainte cible les pantalons mais aussi les tops, voire les petites pièces.

Le sens de la discrétion 

Mobilité urbaine et énergie sportive, élégance et performance n’en finissent pas d’hybrider leurs ADN. Mais clairement, cette saison, c’est l’élégance qui gagne au visuel ! Les tissus et accessoires infusent une netteté chic, un minimalisme enrichi de fonctions pointues. Les structures sont invisibles ; peu de reliefs, mais de fines popelines et bâchettes à haute densité. On rend hommage au coton qui s’écarte de l’identité outdoor et flirte plutôt avec la chemise ou le trench. Les poids plumes et les transparences techniques laissent place à une légèreté plus opaque et surtout plus solide de caractère. Les haute-résistance rivalisent de finesse et de régularité, loin du look un peu « viril » qui les caractérisaient.

Les accessoires allient formes épurées et technicité légère. Gommes et résines mates gainent les tresses et rubans d’une matité enrobante, anneaux et fermetures affichent des couleurs tranchées, ultra nettes, les zips jouent la visibilité graphique. Les rubans et zips s’inspirent de la fibre de carbone et des textiles techniques, les boucles, boutons et composants transparents sont taillés dans la masse.

Restez connectés pour découvrir très bientôt tous nos décryptages de la saison pendant notre Digital Show!

 

Article précédent Les salons Première Vision Paris et Première Vision New York sont maintenus ! Article suivant Smart Keys : Comment allier tissus performants et éco-responsabilité dans le sport ?

Related posts

Swimwear Printemps-Eté 2023 : fun, féminité et performances accrues

Codes performance Première Vision : Sport&Tech