Une couleur peut en cacher une autre

Quel relief sur ce grain ! Et quelle profondeur aussi ! En fait, ce raffinement, qu’on nomme effet deux tons, ne doit rien au hasard, ni même à la nature. Il résulte du perfectionnisme des tanneurs qui, toujours soucieux de parfaire leurs articles, ont mis au point diverses techniques pour contraster le sommet et la base du grain, qu’il soit naturel ou surtout mécanique. Certains comme Degermann utilisent une machine à cylindre qui dépose une couleur, plus claire ou plus sombre, sur le sommet du grain. D’autres, comme Haas, foulonnent les peaux qui, par frottement, foncent sur le haut de la fleur. D’autres encore, comme Fortier, procèdent par pulvérisation d’une matière colorante. Les plus patients, comme la Tannerie Rémy Carriat, reteintent manuellement le sommet du grain avec un tampon. Quant aux spécialistes du crocodile comme Italven, ils jouent de patine et de ponçage pour animer leurs peaux, très prisées dans ces nuances. Pour satisfaire leurs clients, les tanneurs savent redoubler d’efforts !

 

Carriat FR
Degermann FR
Fortier FR
Italven FR

Première Vision Leather Hall 3