Twistez vos accessoires grâce aux draperies

Si le costume n’est plus de rigueur en dehors de circonstances particulièrement formelles, on aime toujours ces dessins draperies célèbres dans le monde entier, qui restent éternellement fixés dans nos mémoires comme symboles ultimes de l’élégance universelle. Ils ont migré sur d’autres supports : les accessoires prennent le relais.
L’indétrônable pied de poule devient tissage pour chaussure et maroquinerie chez Fratelli Reali, qui en casse la rigueur par l’usage de fils ébouriffés. 

draperies_rifra_-nastri
© Rifra Nastri

Chez Rifra Nastri, ce sont les élastiques de chaussure qui viennent piocher dans le vestiaire draperie. Ici, le tweed est à l’honneur. Il s’interprète en jacquard irrégulier à effet granité dans des coloris terriens en mimétisme parfait avec ce lainage emblématique.

Adornos Clément ne manque pas à l’appel. Ce spécialiste de l’accessoire chaussure s’inspire également du tweed, mais aussi de la flanelle, du fil à fil et autres faux unis, qu’il reproduit en imprimé jet d’encre sur ses lacets. Chez De Bernardi, les dessins costume iront se nicher côté doublure. Ses galons, biais, gros grain et bandes élastiques ornés de chevrons, rayures club, dessins cravate ou mini bicolores noir et blanc ont rencontré le succès.

Assems tisse les dessins costume dans son fil « hot melt » pour en faire des empeignes de sneaker chics et sport.

draperiesassems
© Assems

Et c’est effectivement là qu’on les attend le plus, ces Prince de Galles et autres rayures banquier, dans des applications techniques, modernes et dynamiques… comme les cadres qu’ils ont toujours habillés !