Le veau Box

Rappel sur un classique

Beaucoup le revendiquent. Mais peu le fabriquent réellement, tant ses exigences sont élevées. D’abord, il ne concerne que les peaux de veaux les plus parfaites – 10 % selon notre interlocuteur de Tanneries du Puy qui en est un des grands spécialistes – à cause de son finissage aniline très transparent, ne cachant aucun défaut, sans correction aucune de sa fleur. Rares sont les tanneurs qui possèdent la formule spécifique de son tannage au chrome lui conférant cette raideur qui en fait un cuir idéal pour la chaussure : « les chaussures en veau box vieillissent mieux car elles résistent plus longtemps à la flexion, sans faire de creux » poursuit notre expert. Avant d’ajouter qu’« il est aussi très apprécié en maroquinerie et (que) cette application devient quasi aussi importante que le soulier ». Moins nombreux encore sont ceux maîtrisant son traitement protéique et son lissage à la bille de verre qui lui donne sa brillance naturelle. « Ce lissage est aussi révélateur de la qualité des peaux, car il a tendance à faire apparaître les traces éventuelles de veines » précise le collaborateur de Tannerie d’Annonay, également réputé pour ses veaux box. Même son séchage se fait « selon des méthodes particulières » insiste encore ce dernier. Tout pour plaire aux maisons de luxe qui en sont friandes !

La brillance et la finesse de la fleur du veau box sont incomparables.© Tannerie du Puy

©Tanneries du Puy

PREMIERE VISION LEATHER HALL 3