Nouvelle marque, nouvelle impulsion

Point de départ de sa nouvelle stratégie de communication, Le Manifesto transmet les valeurs de Première Vision Paris.

« Nous sommes totalement en phase avec cette évolution. Cette intégration et cette structure fédératrice étaient très attendues. Cela va évidemment faciliter la compréhension du salon et la navigation entre les filières. » 
Raymond Bono, directeur de création,
Nuprimary (Designs)

« Grâce à Première Vision, les exposants japonais ont accéléré leur développement à l’international. Je souhaite qu’avec cette évolution
stratégique, Première Vision Paris joue à nouveau un rôle de précurseur dans l’industrie de la mode internationale. » 
Yuka Hashiguchi, journaliste au Senken-Shimbun

 

Les 6 métiers majeurs et complémentaires pour la mode mondiale sont désormais rassemblés sous une marque : Première Vision Paris.

graphique-fr

C’était presque une évidence. Depuis les rachats successifs des salons Zoom en 2013 et Le Cuir à Paris en 2014, c’est un événement collectif, maintenant géré par un unique organisateur Première Vision, qui se déroule deux fois l’an à Paris. L’édition de février concrétise ce rassemblement. Marc Brunel, commissaire de Première Vision Leather, s’en félicite : « la nouvelle politique de marque étend à tous la rigueur historique du comité de sélection de Première Vision ». Cuir, fourrure et luxe : Première Vision Leather confirme donc son positionnement premium. À découvrir cette session : les nouveaux venus Pittards et Tarnsjo, une offre exotique très haut-de-gamme, et un espace Composants Techniques en pleine expansion avec des leaders comme Mondial Suole. Boostée par le Manifesto (voir-cidessus), la créativité bouillonne dans les allées de Première Vision Designs, avec un record de propositions et l’arrivée de 22 nouveaux exposants aux univers très variés. « Cette saison, des spécialistes du dessin fait main nous ont rejoints, avec de nouveaux artistes britanniques ou français à découvrir, ainsi qu’une école anglaise, Bolton », annonce Stéphanie Binoist, commissaire de Première Vision Designs. La diversification est un autre des axes forts impulsés par la nouvelle politique de marque. Sur Première Vision Manufacturing, au nord-est du hall 6, l’offre est de plus en plus variée, avec une présence forte du Maroc, pays le plus représenté et un rôle renforcé de la Turquie. Même écho de diversification et d’équilibre chez Céline Bertrand, commissaire de Première Vision Accessories, où les Composants pour la bijouterie et les Motifs appliqués et Transferts gagnent des exposants. « Par ailleurs, cette session nous avons choisi de valoriser la richesse des accessoires proposés pour le Denim, à travers un focus sur le forum Display », raconte-t-elle. Première Vision Yarns se trouve consolidé par cette politique de marque fédératrice et présente une offre internationale, incluant de grands acteurs de la filature et de fibres. Première Vision Fabrics, enfin, avec ses 55 nouveaux admis pour un total de 788 exposants venus de 35 pays, confirme l’enrichissement global de l’offre porté par la bannière Première Vision Paris. Gilles Lasbordes, directeur-général-adjoint de Première Vision, est ravi de « l’arrivée de trois leaders en Pulsation Maille, les italiens Carvico et Jersey Lomellina, et l’anglais Heathcoat, mais aussi de l’expansion du secteur Relax Lin pour cette édition de printemps été ». Et souligne également « un fait rare à Paris, la présence, cette session d’une entreprise thaïlandaise en dentelle/ broderie ».

127 nouveaux exposants à Première Vision Paris

 

La même toile pour tous

• Un seul site internet. Informations pratiques, exposants, actualités et une section mode enrichie sur qualif1.premierevision.com.
• Le e-catalog interactif, avec l’ensemble des exposants.
• Des réseaux sociaux unifiés ; suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram, Google+, YouTube, Linkedin.
• L’application Première Vision Paris : informations pratiques, plan des salons, catalogue, actualités.

site-pv