L’IFm et Première Vision lance une chaire sur « l’économie des matières créatives pour la mode »

chaire
Première Vision S.A., s’associe à l’Institut Français de la Mode (IFM) à travers le lancement d’une chaire sur « l’économie des matières créatives pour la mode », établie sur une durée minimale de 3 ans, et ce à compter du 1er janvier 2016.
Afin d’être au plus proche des évolutions du secteur, et de s’adapter aux besoins des marchés internationaux, Première Vision collabore depuis plusieurs années avec l’IFM. Ensemble, ils nourrissent des réflexions sur les mutations des marchés – changement des comportements de consommation, évolution des calendriers d’achat…
 
Les recherches porteront sur l’élaboration d’un indicateur économique international de l’activité des matières – tissus et cuir – pour la mode créative ; sur l’analyse de l’évolution conjoncturelle de l’industrie ; et sur la conduite d’études
spécifiques.
 

Qu’est-ce qu’une chaire ?

Une chaire résulte de l’initiative d’une entreprise qui s’engage vis-à-vis d’un établissement d’enseignement supérieur à soutenir des programmes de recherche sur une période minimale de trois ans, renouvelable. Elle permet à l’entreprise de travailler avec des professeurs spécialisés dans l’un de ses domaines de compétence, ainsi qu’avec des étudiants et des anciens élèves. Il s’agit d’un espace de réflexion et de partage, d’un lieu privilégié où l’entreprise peut transmettre son expertise, tout en soutenant des activités de recherche et d’enseignement dans son domaine d’activité.

LES PREMIÈRES ACTIONS DE LA CHAIRE :

Le baromètre Première Vision-IFM :
Parmi les premières actions mises en place à travers la chaire, Première Vision et l’IFM ont décidé de créer un baromètre de l’activité de l’industrie des matières créatives.
 
L’étude sur le sourcing international :
L’autre mission mise en place par l’IFM dans le cadre de la chaire est d’organiser et d’animer une conférence sur le sourcing à l’occasion des salons de Première Vision Paris : En savoir +
 

Lisez le communiqué complet =>