L’Homme n’a plus de frontières

Shigoto

© Suzusan/Shigoto project LECLAIREUR X Première Vision

“Parfois, le sens de la beauté va au-delà du temps, des pays et des cultures. Mon projet autour de la veste Shigoto utilise la technique japonaise ancestrale du shibori comme une clé contemporaine. » Hiroyuki Murase, Directeur Créatif, Suzusan. Maison d’Exceptions. Hall 6

“L’homme contemporain se prend moins au sérieux. Il veut s’amuser sans pour autant renoncer à une certaine distinction. Les nouveaux tissus brodés pour ce marché sont créatifs, rigolos, mais aussi luxueux et soignés dans les moindres détails. » Rachel de Lagenest, Head of Design Outerwear and Special Projects, Bischoff Textil, Fabrics

La nouvelle élégance masculine ? Créative, surprenante, décomplexée et pourquoi pas Unisexe 

Dentelle, Broken Suit ou Broderi, la mode masculine fait fi des conventions. Au nom d’une créativité grandissante, de l’amont à l’aval de la filière textile, le mot d’ordre est fantaisie. “Dans la mode masculine, il y a encore beaucoup à faire. Les habitudes de l’homme changent et la mode se doit d’accompagner ces évolutions, d’anticiper le futur.” Pour le fondateur de LECLAIREUR, Armand Hadida, aucun doute : la mode homme est le nouveau territoire de l’avant-garde textile. Sobres ou excentriques, les 15 modèles issus de la collaboration entre les créateurs du concept store parisien et les exposants de Première Vision tissent l’éloge de la créativité pour un homme électron libre qui se plaît à casser les codes.

Les frontières de la mode masculine s’ouvrent, pour notre plus grand plaisir. Notre clientèle décline sur l’homme des dentelles choisies pour la femme”, raconte Adeline Sapin, responsable style chez Solstiss (Fabrics). Spécialiste de la dentelle de Calais-Caudry, cette entreprise française est de plus en plus souvent sollicitée par les grandes marques de la mode masculine, pour des vestes all-over dentelle et des chemises tout en transparence à porter tout autant en journée qu’en soirée. “Après des décennies, les choses s’inversent : aujourd’hui, c’est l’homme qui choisit des dentelles, image même de la “féminité””, commente la styliste à propos des nouveaux caleçons en dentelle unisexe.

La broderie se taille la part du lion dans ce déplacement des frontières de l’élégance masculine : chez Bischoff Textil (Fabrics), elle se déploie sur le denim, le jersey et la laine comme finition précieuse, mais aussi en all-over, comme le précise Rachel de Magenest : “La broderie masculine se caractérise par une recherche de volume et de structure qui fait la part belle aux matelassés, mais aussi à la broderie anglaise.” Pour Alvise Boniver Conte, d’Estethia/G.B. Conte (Fabrics), cette tendance ne fait que se confirmer : conçus pour la femme, les micromotifs géométriques attirent depuis des années l’intérêt du nouvel homme décontracté, qui se plaît à associer une veste en jersey avec un pantalon sportif.

Véritable sésame de cette recherche de renouveau, le broken suit fait fureur aussi chez les spécialistes de la mode formelle : Joseph H. Clissold (Fabrics) le veut sobre, joué autour de variations de motifs et de nuances très fines. Les possibilités de coordination sont virtuellement illimitées, pour une idée de style où personnalisation rime avec personnalité. Étonnamment créatif.

LA RENCONTRE DES DESIGNERS

Présenté à Première Vision Manufacturing (HALL 6), le Shigoto Project LECLAIREUR X Première Vision invite 15 designers à réinterpréter la veste Shigoto en coopération avec les exposants. Cette collaboration montre l’importance des liens créatifs entre l’amont et l’aval de la filière mode, comme le confirme Armand Hadida, fondateur de LECLAIREUR : “Aujourd’hui, les tissus sont plus que jamais une question de mode. Le choix du support peut faire la différence entre une veste simple et une pièce de musée.”

Exposition Shigoto Project LECLAIREUR X Première Vision
Hall 6 Nord – Première Vision Manufacturing