Les résultats du baromètre Première Vision – 1er semestre 2016

Le Baromètre Première Vision a été construit sur la base des réponses des exposants, tisseurs et tanneurs, à l’enquête économique que nous leur avons adressée. Le positionnement du salon sur son marché, ainsi que le processus de sélection qui y est mis en œuvre, permet de considérer que l’ensemble des exposants de Première Vision Paris constitue une représentation internationale pertinente d’une offre de matières créatives pour une filière de la mode à valeur ajoutée.

Ce Baromètre Première Vision constitue donc un indicateur de l’activité de l’ensemble des entreprises qui participent au salon, et par extension de l’activité de la filière mode créative internationale. Il est constitué de deux indices le PREMIÈRE VISION TEXTILE INDEX pour l’industrie textile, et le PREMIÈRE VISION LEATHER INDEX pour l’industrie du cuir.

Les résultats : 1er semestre 2016 vs 1er semestre 2015

Le baromètre Première Vision des industries créatives pour le 1er semestre 2016 continue de surperformer les indices mondiaux de la production textile et cuir.

LE PREMIÈRE VISION TEXTILE INDEX : +3%

Sur les 6 premiers mois de l’année 2016, le marché des textiles créatifs a enregistré, en moyenne, une hausse de 3% de sa production en volume par rapport au 1er semestre 2015.

Pour les économies matures (Europe, Etats-Unis, Japon, Corée du Sud…), les plus largement représentées sur le salon, le PREMIÈRE VISION TEXTILE INDEX atteint lui 2.6%. Un résultat largement supérieur au benchmark (indice UNIDO*) qui est stable à +0.1%.

On notera qu’au sein des économies matures, les acteurs européens du salon affiche une hausse de 3.3% de leur production en volume tandis que les asiatiques sont en baisse de -7.3%.

 

b247651

LE PREMIÈRE VISION LEATHER INDEX : +0,8%

Sur les 6 premiers mois de l’année 2016, le marché du cuir créatif a enregistré une hausse de +0,8% en volume par rapport au 1er semestre 2015.

Ce résultat en croissance surperforme largement l’indice de l’ONU qui s’affiche à -2%.

Dans un contexte de consommation en retrait, ces chiffres sont plus qu’encourageant, et confirment que la créativité se pose en véritable avantage compétitif et de développement, dans un environnement fortement concurrentiel où il devient indispensable pour les marques de se différencier.

* Textile World Production Index

Plus d’infos sur la Chaire IFM-Première Vision >

 

tanekapvfev17060