L’économie circulaire : de quoi s’agit-il ?

Compte-rendu de l’un des Smart Talks, qui s’est tenu le 19 septembre dernier sur l’espace Smart Square Hall 3 :

Économie circulaire : de quoi s’agit-il ? Objectifs et enjeux pour la filière mode.
 
Intervenants :
Sven Hermann (Ellen MacArthur Foundation)
Chris Grantham (IDEO)
Andreas Röhrich (Wolford AG)
 
Un Smart Talk modéré par Giusy Bettoni, Présidente de C.L.A.S.S et consultante pour Première Vision sur l’innovation et le développement durable pour les textiles, la mode et le design
 
Sven Hermann, de la Fondation Ellen MacArthur, créée pour promouvoir l’économie circulaire, a tout d’abord expliqué schématiquement ce qu’elle était : un concept économique qui s’inscrit dans le cadre du développement durable et qui s’inspire, pour ce qui nous concerne, de l’écologie industrielle, laquelle veut que le déchet d’une industrie soit recyclé en matière première d’une autre industrie ou de la même. Une telle économie fonctionne en boucle, elle est basée sur le modèle : “Take-Make-Dispose”. Il s’agit en effet d’une économie industrielle qui est réparatrice et dans laquelle les flux de matières sont de deux types bien séparés : les nutriments biologiques, destinés à ré-entrer dans la biosphère en toute sécurité et les entrants techniques, conçus pour être recyclés en restant à un haut niveau de qualité, sans entrer dans la biosphère. Bref, un cycle restaurateur et régénérateur qui permet de très nombreuses opportunités financières.
 
Selon Sven, il faut accélérer la transition vers une nouvelle Économie Circulaire et cela passe par différents moyens :
•les affaires et le gouvernement : catalyseurs d’activités circulaires dans l’économie mondiale
•les idées et l’analyse : promouvoir des preuves solides des bénéfices de l’économie circulaire
•les initiatives systémiques : transformer les flux de matériaux clés pour faire progresser l’économie circulaire à l’échelle mondiale
•l’éducation : inciter les acteurs de la mode à repenser l’avenir dans le cadre de l’économie circulaire
•la communication : engager le public mondial autour de l’économie circulaire
 
Le représentant de la Fondation Ellen MacArthur a ainsi présenté son projet d’économie circulaire pour les textiles à partir des vêtements, comme nouvelle mission : “Circular Fibres Initiative”. Cette initiative s’appuie sur le succès de l’initiative “New Plastic Economy” et souligne l’importance grandissante d’une mentalité collaborative. La collaboration doit, en effet, permettre de créer de nouvelles valeurs et opportunités. L’objectif sera, pour la fondation, d’analyser comment circulent les textiles, pour permettre, à termes, de nouveaux comportements et de nouvelles manières de consommer la mode.
 
Chris Grantham, directeur de portefeuille de l’économie circulaire chez IDEO, a soutenu cette idée de l’économie circulaire à travers la création de son guide de conception circulaire, qui présente de nombreuses solutions innovantes et des initiatives liées au design pour aller vers une économie toujours circulaire.
 
Enfin, Andreas Roerich, directeur R&D produit et textiles sourcing, a fait part de son expérience d’approvisionnement, qui a poussé Wolford, son entreprise, à devenir un catalyseur de changements nécessaires dans l’industrie du vêtement. Andreas a présenté le concept de “cradle to cradle” (du berceau au berceau) appliqué au secteur de la lingerie et de la bonneterie. Il s’agit d’une partie de l’éco conception mais aussi un concept d’éthique environnemental qui intègre, à tous les niveaux, de la conception, de la production et de la réutilisation du produit, une exigence écologique dont le principe repose sur le “zéro pollution et 100% réutilisé”. Un produit doit pouvoir, une fois recyclé, produire à nouveau le même produit, seul un
ajout d’énergie renouvelable intervenant dans le cycle. Chez Wolford, les équipes ont décidé de re designer les produits en repensant, d’abord, le compostage.
Grâce à cette nouvelle approche de la production, ils ont créé les collants C2C et l’ensemble de lingerie C2C, des produits finis, issus de l’économie circulaire, et présentés dans la zone Smart Wardrobe du Smart Square.