L’art de la légèreté

 

Légers comme une plume ou diaphanes comme un souvenir, les matières et les dessins se font aériens, jouent des transparences et des découpes, pour un été tout en fraîcheur qui ne renonce pour autant ni à l’élégance, ni à la performance.

La preuve, le spécialiste italien du cuir Pronto Pelli (Leather) propose des filets en cuir de mouton à l’âme vintage ou tribale et intervient sur des peaux en daim fines (0,4-1 mm) par des micro-découpes en demi-lune, pour un double effet de légèreté visuelle et de toucher. Cette même recherche d’apesanteur se retrouve aussi dans les tissus de Joseph H. Clissold (Fabrics) : ce spécialiste anglais d’élégance masculine depuis 1910 propose des mailles ajourées par des micro-motifs qui renouvellent tout en discrétion le blazer classique, lui assurant des vertus transpirantes et un relief visuel inédit. Carmen Marzala et Laura Torroba (Designs), elles, ne sont pas en reste, avec leur collection de motifs entièrement penchée sur la transparence et les jeux de filtres colorés : nostalgiques mais toujours contemporains, les dessins floraux et stylisés de ces deux créatrices espagnoles se servent de l’aquarelle, du pastel et des acryliques pour créer des motifs figuratifs qui sont autant d’espaces mentaux abstraits, dont le jeu de voiles superposés est aussi une métaphore subtile du temps qui passe.