La technologie au service de la fantaisie

seab
Pourquoi choisir, quand on peut tout avoir ? Des tissus aux cuirs et aux accessoires, la recherche textile se développe sous le signe de la complexité et de la richesse des procédés et des manipulations. Que le résultat soit sobre ou baroque, léger ou structuré, cette surenchère de techniques, de finissages et de fantaisies répond à une exigence grandissante de personnalité, pour des créations où mode élégante et casual, technologie et tradition se marient.

Pour Selecta Como (Fabrics), la clef du succès est une “simplicité imprévisible” faite de contrastes et d’oxymores : les motifs graphiques les plus simples s’impriment ainsi sur des filets ou des tissus jacquard complexes, laminés et dévorés, où les fils coupés jouent des transparences et les finissages ajoutent des détails volumineux ou gommeux.

selectacomo


 L’accumulation de techniques est aussi l’ingrédient fondamental des nouvelles recherches de la portugaise Polopique Tecidos (Fabrics), où les fils coupés, les micro-motifs fil à fil et les détails figuratifs brodés s’articulent sur les tissus popeline et Oxford.

polopique


 La française Cuirs du futur (Leather), elle, parie sur des cuirs stretch auxquels un papier transfert métallisé, pailleté ou fantaisie, assure un relief visuel unique. Le résultat, complété par une surimpression de motifs animaliers ou chevron et un finissage assurant au cuir un toucher velours, sera le fruit d’un mariage parfait entre naturel et artificiel.

cuirsdufutur


 Côté accessoires, SEAB (Accessories) confirme cette tendance vers une contamination des traditions qui fait la part belle à la manualité, mais aussi à la technologie : dans les étiquettes développées par cette société italienne, le développement industriel de la broderie feutrage n’hésite pas à s’associer avec le point crew-cut et l’impression sublimatique, pour des effets en volume et des jeux de motifs et de touchers inédits. Toujours plus.

 seab1