La loi des petites séries

Croco finition lissée à effet minéral de France Croco

Pour toujours plus d’exclusivité, le luxe cherche sans cesse à innover tout en restant dans une certaine confidentialité. Ses fournisseurs – et les tanneurs en particulier – sont donc régulièrement mis à contribution pour développer de nouvelles matières parfois dans des quantités très minimes. « Les demandes de petites séries sont de plus en plus fréquentes de la part des marques de luxe…Elles témoignent d’un rapport de confiance avec nos clients » positive Enrico Chiesa de la tannerie transalpine Italhide. Les Tanneries Roux y sont aussi souvent confrontées « comme tous les tanneurs aujourd’hui, précise Alain Hustache, pour un réassort, le réajustement d’un besoin ou une commande spéciale ». « Les griffes proposent de plus en plus à leurs clients VIP de leur confectionner un produit sur mesure, dans le coloris de leur choix » explique Jean-Charles Duchene de la Mégisserie Alric. « Pour leurs défilés, les grandes maisons ont besoin de quelques peaux pour la réalisation du prototype » ajoute Michael Perez, directeur général de France Croco.

Face à ces requêtes récurrentes, les tanneurs se sont organisés « en assignant à l’un de nos ouvriers la responsabilité des petites séries » déclare Enrico Chiesa ou « en dédiant des petits foulons à ces productions restreintes, explique Jean-Charles Duchene. Ainsi, nous sommes en mesure de livrer en moins de deux semaines, pour une finition spéciale voire en quelques jours pour un coloris inédit ». Certains délais sont tout de même incompressibles, en particulier pour le croco « où des patines requièrent quatre à cinq heures de travail par peau » explique Michael Perez. « Mais de telles conditions peuvent aussi impacter la qualité qui, sans l’effet de masse des productions en gros foulons, peut varier » avertit prudemment le professionnel des tanneries Roux.

Petiteserie4

Croco incrusté de poudre de diamants de chez Italhide

Petiteserie2
Petiteserie3