La chaussure, créative sur tous les fronts

En ces temps de crise, la chaussure use de tous ses atouts pour se donner de la fantaisie et transcender sa simple fonctionnalité. Sa semelle profite des multiples possibilités offertes par les matériaux thermoplastiques (élastomère et polyuréthane en tête) pour se faire moins discrète. Le talon s’affirme dans des formes sculptées et des partis pris colorés forts. La tige s’habille sans complexe de cuirs exotiques, comme le python, le serpent d’eau ou l’anguille, pourtant réputés pour leur fragilité et n’hésite pas à les mélanger dans des patchworks de couleurs osés. Un bon coup de pied dans la morosité !