Julien Faure: Un patrimoine d’exception

Pendant près de 200 ans, la région stéphanoise a abrité une industrie prospère et réputée : la rubanerie. Aujourd’hui, cette activité s’est considérablement réduite, mais parmi ceux qui ont résisté, Julien Faure a réussi à préserver un savoir-faire unique au monde, qui a fait en son temps la réputation mondiale du ruban de Saint-Etienne. À la clef, un outil de production exceptionnel : une cinquantaine de métiers à navettes datant du 19ème siècle. Qui plus est, Julien Faure est le seul au monde à posséder et utiliser le métier petite largeur à 6 navettes. Pouvant réaliser des brochés, des cloqués, des tissages doubles, des flottés déportés, et des jacquards 100% soie, avec une très haute densité de fils au centimètre, le métier à navettes offre des possibilités quasiment illimitées. Actuellement, outre son activité dans la haute couture, Julien Faure applique également son savoir-faire dans la fabrication de circuits électroniques et de prothèses chirurgicales, tant il est vrai qu’aucune machine moderne n’a réussi a égaler les possibilité des métiers à navettes, dont le seul inconvénient est la lenteur. Classée Entreprise du Patrimoine Vivant, Julien Faure, qui fait partie des fondateurs de Première Vision, a fêté l’an dernier ses 150 ans.

DSC01189 DSC03317 DSC04072

© Julien Faure / Première Vision Accessories