Fuwarie – la broderie en 3D

Crew-cut III - SEAB Srl

La broderie Fuwari tient son nom du mot japonais qui signifie doux et duveteux. Cette technique, mise au point au Japon en 2008, commence à sortir de la confidentialité, notamment suite à l’utilisation qu’en a faite Kenzo récemment sur ses collections de sweat-shirts. À Première Vision Accessories, la société Seab présente depuis un plus d’un an des broderies de ce type, baptisées ici « spazzola » qui signifie coupe en brosse. En février dernier, on pouvait désormais en trouver également sur le stand du Coréen Wig Korea. Ce procédé de broderie à poils relevés se présente en effet comme un petit paillasson très doux, qui concurrence avantageusement le flocage. Les poils y sont beaucoup plus hauts et bien plus réguliers. De plus, ils sont pris dans le tissu, et non collés dessus. Le fuwari est réalisé avec une machine à broder sur un support matelassé. Lorsque la broderie est terminée, le tissu passe dans une lame qui fend le matelas dans l’épaisseur, à la manière de la refente du cuir. À l’heure où la tendance est à la fois aux marquages velours et aux effets 3D, ce procédé devrait connaître un succès grandissant.