Etre Designer

Jeremy Somers, propriétaire et directeur de création du studio Circleline (Designs,5Y32), a participé à la dernière campagne de communication Première Vision Paris.

IL FAUT ENFREINDRE LES RÈGLES. Sortir des sentiers battus. Contester. Mais aussi, ensuite, savoir transposer ses idées en créations. Voilà les conditions pour être designer. Il faut toujours surprendre. C’est ce que nous essayons de faire depuis 18 ans. En dessinant, en imprimant, en brodant…

Je considère les studios de design comme les héros méconnus du cycle de la mode. Il y a 20 ans, Photoshop révolutionnait la vie des dessinateurs, et les clients s’habituaient doucement à ces dessins sortis de l’imprimante. Il y a 20 ans, nos clients étaient européens. Aujourd’hui, nous démarchons le marché chinois, fort des plus
excitants créateurs du monde. Continuer à être présent sur les salons, c’est donner un visage et un caractère à nos activités, à nos offres. Sinon, on n’est rien de plus qu’une valise pleine de dessins.

La vraie réussite pour moi ? C’est un client qui a l’air vraiment surpris de ce qu’il découvre.

Rencontrez les ambassadeurs de Première Vision ici >

Do you belong to the fashion tribe? Dites-le sur vos réseaux préférés #wearepremierevision

Facebook, TwitterInstagram