Epilogue

MarzalaLauraTorroba_Lapiz-espagueti

L’image fixe vient raconter sa mise en mouvement, suggérer l’animation qui n’est pas réelle : elle n’existe que par la manière dont elle est traitée, peinte.

L’image animée se décompose en de multiples images fixes. Le cadre de la fenêtre s’alterne en saccades délirantes, les feuillages infiltrent l’informatique, la nature prend le dessus! Et on peut apercevoir la lune vibrante en soubresauts électriques.

Une manière d’emprunter les codes des outils de base, le crayon, le feutre, comme des symboles de la simplicité grandiose et d’un optimisme à la portée de chacun!

david-shrigley-really-good-fourth-plinth-thumbs-up-gif_dezeen_sq