Du nouveau chez les tisseurs

Du Japon aux Etats-Unis, en passant par la Turquie ou l’Italie, 27 nouveaux exposants viennent enrichir l’offre de Première Vision Fabrics et confirment non seulement la vocation internationale et les hauts standards qualitatifs de Première Vision Paris, mais aussi la richesse d’un rapport de confiance qui dure dans le temps.

Chez les japonais Fujimoto et Lily Lace, ce sont les traditions ancestrales de la soierie et du papier washi qui nourrissent des créations intemporelles au look étonnamment moderne.  Spécialiste de l’art ancien de la soie depuis 1912, Fujimoto (Fabrics, 5K15) renouvelle les archétypes de la soierie couture par un large panel de soies satin double face, ainsi que des contre collages couplant des soies luxueuses avec de la laine ou du coton jersey.

Lily Lace (Fabrics, 5N4 5P3) ne se borne pas à travailler avec grande finesse et créativité la dentelle Rachel : depuis plus de quarante ans, cette entreprise japonaise se spécialise également dans la dentelle en tri-acétate ou en coton et fils “washi”, un papier japonais traditionnel fabriqué artisanalement à partir de fibres naturelles depuis plus de treize siècles.

A ces trois nouvelles arrivées prometteuses fait écho une confirmation, signe positif d’une confiance grandissante : fidèle à Première Vision Paris depuis des années, la turque Almodo (Fabrics, 6P20 6R21) complète l’éventail de son offre par un troisième stand proposant une collection d’imprimés femme adressée principalement au marché de la grande distribution. Cosmopolite, créatif, stimulant.

Les traditions artisanales sont au centre aussi de la philosophie de Piece & Co. (Fabrics, 5H44), entreprise américaine de commerce équitable qui coordonne un réseau de plus de 5.000 artisans dans seize pays différents, de la Bolivie à la Zambie, auxquels elle garantit un accès privilégié au marché global. Les tissus et les écharpes sélectionnés par cette entreprise atypique représentent un véritable voyage dans le temps et dans l’espace, au fil des traditions artisanales du monde entier.

A souligner aussi comme nouveauté cette saison : la nouvelle collection de Cotonificio Albini destinée au marché féminin Albini Donna (Fabrics, 6G7 ). Les archives textiles d’Albini des années 50 et 60 – conservés avec soin dans l’usine – ont inspiré l’équipe créative d’Albini Donna, pour donner vie à des tissus modernes et contemporains, aux accents très retro.