Décors de la saison printemps été 18

Découvrez les dessins et imprimés préférés des acheteurs pour ce printemps-été 18 de Première Vision Designs du salon de Paris de février 2017.

Une saison d’été 18 haut en couleurs, gaie et contrastée !

Les acheteurs sont à la recherche du coup de coeur, d’un impact visuel amené par la complémentarité entre la force de la couleur, le traitement graphique et la dimension des dessins.

Le décor unique, non reproductible, dont la création est liée à l’aléatoire va ainsi être choisi pour sa différence.

Ainsi sont préférés les tracés manuels, des motifs où l’on lit le geste de la main, que ce soit au pinceau, au feutre, à la gouache, au pastel ou à l’aquarelle.

C’est l’expressivité qui compte, avec des compositions singulières, des placements favorisant de grandes échelles de dessins, qui laissent beaucoup d’espace entre les motifs. Du décor enrichi par des fonds vivants, colorés, souvent matiérés et de plus en plus influencés par le sport : tissus techniques, craquants fins et mailles 3D.

Beaucoup de couleurs vives, rarement jouées en bicolores.  Des harmonies multicolores majoritairement, associant le « bleu divin », le « jaune d’œuf » et le « rose saumoné » en tops 3. Juste après, le « fuchsia choc », le « vert vidéo » et le petit « rose paradis » s’associent ex aequo.

La géométrie imitant les micro-textures abstraites décroit au profit de l’exotisme, grand favori de la saison. Feuillages et fleurs tropicales sont tracés avec générosité et parfois dans des colorisations sombres et étranges. Animaux de la jungle se cachent dans ces décors, fruits exotiques et narratifs enjoués sont dessinés sans naïveté.

FEUILLAGES LUXURIANTS

Feuilles de bananiers, hibiscus, et aloès veras remportent tous les suffrages. Foisonnants, ces feuillaisons sont denses et inquiétantes : fonds foncés, mordorés étranges, bizarres colorisations.

Canopées d’amazonie ou d’asie impénétrables, qui sont peintes avec des gestes précis et dessinés avec maitrise.

Les tracés sont variés et ce qui caractérise l’écriture, c’est le mouvement et le dynamisme de la composition graphique.

Enregistrer

FLEURS A TOUTE ALLURE

Une diversité des fleurs pour un été franchement épanoui !

Majoritairement stylisées, elles sont soit traitées en aplats, soit serties d’un bord épais, pour des accents pop. Grandes et éparpillées, elles investissent les surfaces mais laissent de l’air entre elles et s’éparpillent allégrement.

Plus délicates, elles sont finement esquissées, à peine lisibles ou doucement aquarellées.


FAUNE ET FRUITS EXOTIQUES

Oiseaux incroyables, perroquets, colibris, flamands roses virevoltent dans les couleurs, alors que d’autres animaux de la jungle, singes, lions et panthères se cachent dans des forêts opulentes.

Ananas et bananes, fruits exotiques se baladent dans les décors en tribus vitaminées mais le plus souvent en solos gustatifs.

L’univers sous-marin inspire également pour des ambiances oniriques peuplées de sirènes et de poissons fabuleux.

Enregistrer

UNE GÉOMETRIE MINIATURE

Une géométrie qui frôle l’abstraction, des imbrications très complexes et des micro-motifs optiques. Effets de textures minérales, granités subtils, griffonnés nets ou aspects de lavis en dégradés délicats.

Quand elle est plus nette, la géométrie reste aléatoire et joue avec l’ombre.

Elle invite à une double lecture grâce à des mélanges complexes avec les fleurs.  Elle se compose savamment en bandanas et se colorise d’accents memphis.

Enregistrer

Enregistrer