Clair comme du cristal

Des reflets délicats, nacrés ou iridescents, des points de lumière qui jaillissent en sourdine : la prochaine saison s’annonce sous le signe d’une brillance sobre, discrète, dont l’éclat s’inscrit dans le détail. Chez AT+T (Accessories), les effets plastifiés et Glitter font partie de l’ADN de l’entreprise depuis toujours : Verdurama, le nouveau né de ce producteur italien d’accessoires, décline ces effets de brillance sur des matériaux plastiques réalisés avec des restes de végétaux – de la tomate au poireau –, pour une luminosité iridescente mariant parfaitement nature et artifice. Goutarel (Fabrics), lui, se plaît à déjouer les effets de mode : l’application de paillettes aux tulles et les finissages métallisés sur des bases colorées sont deux classiques de ce tisserand français. Pour cette année, la brillance se confirme comme l’un des grands thèmes mode, mais elle sera mat, par des effets latex ou des métallisés poudrés venant souligner l’élégance de jacquards aux grands motifs couture. A la Megisserie Lauret (Leather) de confirmer cette tendance dans les cuirs : qu’ils s’inscrivent sur des fonds aux couleurs neutres, glossy ou pastel, les finissages nacrés et les métallisés estompés, vieillis ou mat se taillent la part du lion, pour un jeu de contrastes très fin entre le fond en peau d’agneau et les effets visuels de surface. Clair, comme du cristal.