Broderie machine ou broderie main ?

Tour à tour naïve, somptueuse, romantique, folklorique ou rock and roll, la broderie peut même être utilisée à des fins techniques, signalétiques ou autre.
On distingue la broderie machine de la broderie main.

Cette dernière, la plupart du temps sous forme de motif placé ou panneau ornemental, est magistralement représentée chez les brodeurs Indiens comme Raintree ou Ricamo India.

raintree_13192
© Raintree

GUNOLD6_PVACCESSORIES_SS18_CaroleDesheulles2
© Gunold

Mais c’est du côté de la broderie machine que les choses bougent le plus.
Les fabricants aiguisent leurs armes pour répondre à une demande croissante. Les Broderies Langlet, équipées de métiers Saurer, sont reconnus pour leur maîtrise des matériaux compliqués, notamment la maille swimwear ou la guipure lamée. Fabricant de fil à broder, Gunold annonce plusieurs nouveautés lumineuses : fil lamé, fil métal, fil irisé. Car la tendance veut du brillant, et même du réfléchissant. JRC Reflex et Gunold proposent un fil réflectif parfaitement circulaire, mieux adapté aux machines à broder, et beaucoup plus esthétique, que le fil plat. A noter également, les fils épais (titrage 12 chez Gunold) pour de nouveaux effets « broderie main » ou des applications sur accessoires chaussure et maroquinerie.

PREMIERE VISION ACCESSORIES HALL 4