Brillances métalliques

Éclats métalliques ou reflets miroitants, la brillance pour la prochaine saison sera une alchimie complexe et subtile de richesse et sobriété, ombres et lumières.

 

Spécialiste des fermetures éclair depuis 40 ans, Tai Hing Zipper (Première Vision Accessories) souligne le caractère ambivalent de cette recherche de rendus métallisés doux, translucides et opalescents, fruit d’un équilibre délicat entre futurisme et nostalgie, richesse et sobriété.

 

L’italienne Accoppiature Pisane (Première Vision Leather), elle, confirme cette tendance à la recherche d’une brillance tamisée, qu’elle obtient par des lavages, des finissages ou des applications de lamines, de broderies et de fils en lurex qui assurent aux surfaces métallisées, nacrées et iridescentes un aspect vieilli et une élégance introspective.

AccopiaturePisane

Il s’agit là de la même passion pour l’oxymore qui anime aussi les dernières propositions signées Pozzi Electa (Première Vision Yarns) : les fils en pur métal or, argent ou noir de cette société italienne sont parfaits pour ajouter un point de lumière et une touche d’opulence délicate aux Prince de Galles et aux pieds-de-poule les plus classiques. Éclat confidentiel.

POZZI-ELECTA_PVYARNS_AW1718_2.jpg

Les effets nacrés font la une aussi chez l’italienne Astarte (Première Vision Accessories), dont les coquillages veloutés grâce à des acides végétaux sont coupés, craquelés, écorchés, incrustés pour mâtiner les surfaces de contrastes, entre effets brillants et mats, matières naturelles brutes et effets visuels sophistiqués.

Astarte

La française Belinac (Première Vision Fabrics) n’a pas de doutes, la tendance en matière de brillance sera aux tonalités métalliques estompées et aux teintes subtilement opalescentes : éclat certes, mais nuancé, ondulant entre mats profonds et reflets extravagants, luminosité pleine et brillance show-off assourdie.

115_BELINAC_PVFABRICS_AW1718_SILK.jpg