Best Homme : Shirting

Les acheteurs explorent de nouveaux territoires, ils cherchent une chemise ni trop stricte ni complètement nonchalante. Un shirting charmant et bienveillant, fluide, easy care, faussement traditionnel avec des dessins pas si classiques. Une chemise qui joue parfois de mimétisme avec le costume ou la veste, soit en dessin, soit en couleur.

Fluidité au masculin

Un cap est passé ! Le shirting homme bascule du côté de la fluidité qui dépasse même la recherche de souplesse. Le modal progresse dans les mélanges recherchés. Tout en matité. A contrario, le stretch amorce une baisse au profit du natural stretch, les acheteurs ont envie d’un shirting plus flottant que trop « fitté ».

 

TBM_GROUP_PVFABRICS_AW1819_RELAX_3

Irrégularités contrôlées

Pas de franche rusticité mais un intérêt persistant pour les visuels brouillés, les micro-effets de fils fantaisie tweedés, les irrégularités et imperfections qui apportent une touche naturelle voire même « artisanale » dans la chemise. Toutefois, les surfaces doivent être lissées, les touchers confortables.   

SOMELOS_TECIDOS_PVFABRICS_AW1819_SHIRT_2

Discrètement réchauffés

Un shirting cosy et élégant se dessinent pour l’automne hiver 1819. Augmentation des demandes de cotons enrichis de laine ou de cachemire. Poussée des finissages émerisés et finement grattés. Les carreaux surchemise sont préférés fondus grâce à des brossés.

156_FABRICA_DE_TECIDOS_VILARINHO_PVFABRICS_AW1819_SH_WEB

Esprit draperie

Les carreaux encore à haut niveau et plus particulièrement les jeux d’armures, puis écossais. Cependant la percée des rayures amorcée en automne hiver 1718 se confirme. Les dessins qui parodient le costume sont appréciés en particulier pour leurs échelles raisonnables et leurs coloriages sans contraste. La chemise imprimée fait place aux jacquards.

SOKTAS_DOKUMA_PVFABRICS_AW1819_SHIRT_4