Best Femme : Décors

Les décors choisis semblent annoncer une saison moins extrême que l’hiver précédent. Des dessins aux échelles raisonnables, des coloriages doux ou sombres, des motifs moins « bruyants » qui recèlent des mystères ou des surprises. La recherche de personnalisation se fait sur un mode plus intimiste.

Impact floral

Des fleurs avant tout en impression, et aussi – dans des pourcentages plus mesurés – pour les jacquards soyeux, les dentelles et broderies. Les choix s’ouvrent à une variété de styles :  picturales, stylisés, désuètes ou majestueuses. Le dénominateur commun de ces dessins ?

La dimension, majoritairement moyenne, et la composition. En effet, ces fleurs généreusement épanouies sont aimées espacées sur des fonds colorés.

 

199_LES_TISSAGES_PERRIN_PVFABRICS_AW1819_SILK_WEB

Sombres énigmatiques

Les stylistes et acheteurs jouent à se faire peur et affichent leur goût pour l’étrangeté.

Ils sont attirés par les motifs ésotériques, les semis cosmiques. Ils s’immergent avec délices dans un exotisme sombre et inquiétant, ils préfèrent les botaniques irréels ou un peu mélancoliques. Les feuillages mystérieux devancent les fleurs en dentelles et broderies.

HTH_BUCOL_PVFABRICS_AW1819_SILK_3

Imbrications graphiques

Les thèmes graphiques ou abstraits plaisent toujours. Surtout des géométries imbriquées en jacquards, des patchs de géométries en maille, des dentelles architecturés en trompe-l’œil de 3D. Mais c’est une abstraction plus sensible qui résonne en soierie. 

UNITEX MATERIAL_PVFABRICS_AW1819_LACE_2