Rapport de visite d’Arts Thread

Pour sa 1ère édition sous le nouveau nom de Première Vision Designs et avec un tout nouveau site web accompagnant sa nouvelle politique de marque, le salon Première Vision Designs s’est tenu à Paris du 10 au 12 février sous une ambiance printanière. ARTS THREAD s’est rendu sur l’évènement pour repérer les principales tendances de la prochaine saison ainsi qu’interroger certains exposants du salon.

Arts Thread

TENDANCES

Comme toujours, certains studios se fient aux tendances, alors que d’autres suivent leur propre chemin. De fortes tendances sont ressorties du salon :

  • Le 70’s Bobo – tons atténués et sombres aux influences indiennes, florales et paisley, asymétriques, sinueux et tourbillonnants.
  • Art School – Inspiration venue de l’art figuratif du 20ème siècle, des lignes dessinées, des coups de pinceaux, des tâches – du noir et blanc agrémenté de tons discrets venus des années 50.
  • Des fleurs en noir et blanc – des dessins de taille moyenne, simples, des silhouettes avec parfois des accentuations de lumière.
  • Pixellisation et déformation – une nouvelle manière de montrer des motifs floraux, écossais ou des rayures utilisant un large éventail de pixels digitaux et des effets de déformation.
  • Un mix folklorique – des mélanges de références culturelles incorporant dans les traitements, les placements et les bordures des rayures et des motifs écossais.
  • Des mini fleurs : plus grandes que les traditionnels motifs à petites fleurs, mais idéales pour des tirages faibles.
  • Du tropical conversationnel – avec des influences venues des années 40-70, les motifs tropicaux s’étendent des oiseaux aux papillons, à la vie sauvage et aux bords de piscine.
  • L’assemblage – le mélange de fleurs et motifs abstraits qui crée de nouveaux effets de patchwork.
  • Bleu d’encre – des couleurs délavées inattendues, surchargées de paisley et de fleurs.

 

 

Arts Thread2

Quelques mots des exposants de Première Vision Designs

The Colorfield

Basé entre Londres et New York, le studio The Colorfield travaille depuis plus de 15 ans à la conception d’imprimés design. Son fondateur, Adam Read raconte : « Le salon a été très productif pour nous, nous avons été très occupé durant les deux premiers jours et un peu moins le dernier jour qui est normalement très calme. Le salon étant international, nous avons des clients très différents venant de nombreux pays en dehors de l’Europe. Il y a définitivement une forte présence du Brésil, de l’Inde, de la Chine et de la Turquie». Nous leur avons demandé s’ils avaient vu les autres espaces du salon : « Nous essayons de visiter les autres espaces du salon, essentiellement pour parcourir les forums de tendances. »

Anne Victor Studio
Basé en France, c’était la première fois qu’Anne Victor Studio exposait à Première Vision Designs. Le studio est spécialisé dans les imprimés, motifs et broderies destinés aux secteurs de la mode, de la maison et de la papeterie. Anne nous raconte : « Notre première participation à Première Vision fut une expérience très positive. Ce fut l’occasion de rencontrer des clients potentiels et des professionnels venant du monde entier : des designers indépendants, des créateurs de mode en prêt-à-porter et en haute-couture, des fabricants de tissus, des designers de meubles, des professeurs, des étudiants, etc. Nous avons reçu beaucoup de compliments de la part des visiteurs qui étaient curieux au sujet de notre approche créative. Ils ont aimé nos tendances et nous espérons que cela nous mènera vers de nouvelles collaborations dans le futur. »
En ce qui concerne le salon Première Vision dans son ensemble, Anne déclare : « C’est extrêmement utile car le salon est une source géniale d’inspiration. Chaque espace du salon influence les autres. Il y a beaucoup d’interactions, autant du côté créatif avec les tendances et les matières, que du côté des affaires. Les forums aident à lier les différents métiers du salon. »

Dammann Brown
Dammann Brown, studio londonien spécialisé dans l’ornement, nous confie : « C’était un très bon salon. Notre meilleur jusqu’ici ! » Les acheteurs de broderies et de perles viennent majoritairement d’Angleterre et des Etats-Unis ainsi qu’un éventail de designers tels que Kate Spade ou encore de grandes enseignes  comme Miss Selfridge et Asos.

Alicia Villodres Studio
Basé à Barcelone, Alicia Villodres Studio est très connue pour son style illustratif, spécialement pour ses personnages. Les incontournables de cette saison sont le motif tropical conversationnel. Alicia raconte « Le salon fut très bon pour nous. Nous avons augmenté nos ventes par rapport à l’édition de février 2014. »

Bonnie Kirkwood
La londonienne Bonnie Kirkwood est spécialisée dans la confection de textiles tissés sur mesure pour les secteurs de la mode et de la maison. Bonnie raconte : « Le salon fut un grand succès en terme de ventes, de gain de nouveaux contacts et également en notoriété puisque j’ai reçu la reconnaissance de tous les visiteurs et de mes clients sur mon travail». Alors que le salon peut sembler important en termes d’imprimés et de motifs, Bonnie remarque qu’« il y a eu une augmentation des exposants de textiles tissés dans l’espace Designs, ce qui est très encourageant». Pour Bonnie, les tendances en termes de fils incluent « des motifs sophistiqués et complexes en soie exquise, les tissages plus fins en lin et coton et des textures innovantes en laine avec Chanel qui inspire les fils fantaisies ». Nous avons également demandé à Bonnie comment elle utilisait les autres espaces de Première Vision : « Je visite les forums de tendances dans le hall 5 et 6 qui sont très utiles en termes de nouveaux textiles finis, de fils et des nouvelles couleurs de saison. »

PrimkaStudio
Carla Primiceri du studio italien PrimkaStudio nous a confié que cette saison, le studio a mis l’accent sur « les animaux et tous les autres sujets entièrement naturels, en particulier pour les vêtements, les foulards et les accessoires avec également des motifs géométriques, ethniques et décoratifs». En parlant du salon, Cara raconte que « PVD Paris est toujours une grande occasion de montrer le travail artistique de PrimkaStudio à ses nouveaux clients et aux entreprises étrangères. Mon assistante Karina Perez a profité d’un peu de temps libre pour visiter les espaces Leather et Accessories qui se sont avérés très utiles. »

PatternBank

Patternbank
Alors que leur travail n’était accessible qu’en ligne, les londoniens de Patternbank ont exposé pour la première fois leur impressions, motifs et graphismes hors ligne au salon Première Vision Designs. Andrew Limbert confirme : « Comme c’était notre première fois au salon Première Vision Designs, ce fut une opportunité fantastique de mettre en valeur certains de nos modèles haut de gamme et de présenter aux visiteurs notre atelier d’impression en ligne Patternbank. Le stand a eu de bons retours de la part des clients américains, anglais, japonais, turques et espagnols».  Nous avons questionné Andrew sur les tendances à venir du studio : « Nous avons remarqué une forte tendance vers le bleu indigo conçu avec des motifs et du paisley. Les motifs floraux audacieux des années 70 sont également une tendance-clé qui ressort pour le printemps-été 2016. »

KRJST Studio
Ce fut la première édition Première Vision Designs pour le studio KRJST. Basé à Bruxelles, ce studio collectif de 5 designers allie à la fois technologie et tradition, design et art ainsi que de fortes collaborations avec des marques comme Huawei, Eastpak et McAlson. Nous avons questionné toute l’équipe à propos du salon : « L’exposition était une façon sympa d’ouvrir notre studio à de nouveaux clients et à de nouvelles marques. C’est également intéressant de voir de combien de manières il est possible de traiter, utiliser et présenter des designs imprimés. Nous avons eu de nombreux clients les deux premiers jours, le dernier jour était plus consacré à la rencontre d’écoles et de start-ups ce qui est également intéressant».

Cake Studios
Les londoniens du Cake Studios nous ont donné un aperçu des tendances clés du salon, incluant des fleurs gribouillées, des patchworks de fleurs mélangées les unes avec les autres, du noir et black avec des accentuations de lumière et le retour des imprimés conversationnels. Concernant le salon, Carol et Dan nous confient « Ce fut un beau salon. Comme toujours, nous étions très occupés le premier jour».

Lica Designs
Géré à Düsseldorf par Elisa Oostlander, le studio Lica Designs est spécialisé dans la création de dessins originaux peints à la main et d’imprimés numériques sur tissu, présentés en forme de vêtements. Pour le printemps/été 2016, les tendances de Lica Designs sont le « Active Botanic » avec des photos de romantisme floral, des pièces et fleurs peintes main, des mélanges, assortiments et découpes, du safari inspiré des années 70, le tropical, l’Afrique dans des tons de vert, l’Asie aux couleurs pastels dans une ambiance romantique et des mélanges et assortiments d’impressions inspirés des années 1980.

Owens & Kim
La tendance forte qui s’est dégagé de chez les londoniens de Owens & Kim est l’impression bohémienne des années 70 avec des brassages de fleurs asymétriques, de papillons et de paisleys. Les impressions digitales seront également mélangées avec des lavages de fleurs, des textures animales et des taches de couleurs.

Whiston and Wright
Basé à Londres, le studio d’impressions Whiston and Wright tend vers les fleurs des années 70, le bohème ethnique, des motifs audacieux ainsi que des références au pré-automnal de Valentino et de Nicole Miller. Le motif tropical s’est aussi bien vendu.

 

Découvrez le blog d’Arts Thread >