Acte II – L’action se précipite…

SCÈNE I

Le parcours semblait tout tracé et pourtant, les pistes s’embrument, les filtres se superposent, la route devient sinueuse, les chemins se sèment d’embûches.
Le temps se dégrade, la mer s’agite et les vagues l’emportent.
Mirages subtils,
extensions irréelles,
brouillages partiels.
La ligne n’est plus nette, elle se diffuse, se dilue, et s’arrête …

inspirations graphiques

SCÈNE II

… avant de prendre son élan pour griffonner avec impétuosité !
Le crayon se libère et trouve son chemin, vers l’expression fougueuse de son entrain !
Il virevolte sous la direction du spirographe, s’arrange en gribouillages organisés, imite les textures et irrégularités avec une précision obsessionnelle.
Il s’échange avec le pinceau, le spray, le feutre, investit la ville et les murailles, les terres inconnues et terrains insoumis, pour déclarer la joie de la couleur.
Une dynamique inspirée du dripping impulse les croquis.
Les murs sont prétexte pour des danses endiablées, qui tourbillonnent avec panache pour inventer un monde à multiples lectures.

inspirations graphiques