Printemps Eté 18 Fabrics

TOPS & SHIRTS

Tops & shirts

Les points forts pour les tops et petites pièces : chemises, blouses, tuniques, robes, tee-shirts, sweatshirts, polos et sous-vêtements. Les unis, impressions et fantaisies de la saison en chaîne et trame ou maille, dentelle ou broderie.

SOIERIE PLUS QUOTIDIENNE, CHEMISES PLUS CHICS, DECORS PLUS SIMPLES

CHEMISIERS ET BLOUSES

Soieries nonchalantes : les soieries du quotidien sont doucement fluidifiées par des mélanges viscose, Cupro ou Lyocell. Des twills souples, des simulacres de draperie ou de chemise masculine en version plume, aux touchers talqués et subtilement luisants.
Semi transparents : des presque-voiles mats comme des pétales, de légers cotons et mélanges artificiels, des teints fils délicats animés de micro flammes végétales, des plumetis réactualisés et des dévorés fragiles. 
Ajourés graphiques : des dentelles et filets quadrillés, géométrisés, aux rythmes graphiques et couleurs toniques. Des motifs simples et en aplat pour des tops à l’accent sportif.
Frissons légers : des micro vaguelettes de crêpes soyeux et crêpons cotonniers, des seersuckers tout en mouvement et de minuscules ondulations cloquées. Des satinés légers aux transparences diaphanes.
Des unis aux touchers très élaborés. 

 

TOPS MAILLE

Fluides satinés : des jerseys et doubles mailles soie ou polyester, avec une brillance affirmée. Des surfaces lisses qui miroitent, des mains froides et glissantes pour des tops et robes sexy à faire couler à même la peau.
Molletons alanguis : des molletons éponges ou bouclettes affinées, allégées et fluidifiées par les mélanges artificiels ou synthétiques pour des sweatshirts plus souples et plus flexibles. 
Tee-shirt immatériel : des mailles super fines et super légères en coton, modal ou lin, des poids presque zéro, des jeux de points discrets à voir en transparence, côtelés et piqués fantôme.

 

CHEMISES

Ultra graphiques : sur des fonds impeccablement blancs, avec ou sans stretch, des rayures franches, des rayures bâtons larges aux coloriages contrastés, des carreaux mouchoirs précis comme des quadrillages. Micro fils coupés et mini-dobbys figuratifs dispersés avec rareté sur des fonds presque vides. Même le vide est graphique avec des gazes impeccables en all-over ou en détail.
Imperfections propres : des mélanges lin ou lin/coton, des fils flammés très fins pour un esprit végétal impeccable. Faux unis, façonnés en ton-sur-ton ou simplement rayés, des fantaisies à peine perturbées de ces irrégularités naturelles. Des effets fils chinés ou moulinés à micro vibrations pour des flous/nets élégants.
Excès de couleur : volontairement décalés et rigolos, des coloriages exubérants, flashy réveillent les carreaux tropicaux, boostent les écossais des chemises casual.
Indigo japonisant : le pouvoir magnétique des bleus sombres, des indigo profonds et des bleus primitifs. Des jacquards ton-sur-ton et petits ikats folk pour une chemise casual à l’accent authentique.

 

IMPRESSIONS & DÉCORS

Tracés spontanés : très fins ou très épais pas de demi-mesure. Fleurs et feuilles peintes à grands gestes et avec un gros feutre ou griffonnages. Des graphiques pas numériques, des contours incertains et des couleurs qui bavent. Les fonds restent visibles comme la toile du peintre.
Simplicité élaborée : une évidence visuelle et des astuces graphiques jamais faciles. Des motifs en aplats comme des cartoons, des feuillages silhouettés, des fleurs comme des taches de couleur abstraites, des fruits schématiques ou des rayures tracées à la main, surimprimées, irrégulières.
Edens artificiels
Feuillages et jungles peints main, bananiers et palmiers de serre. Petits animaux cachés dans les feuillages. Végétation et faune sous-marines, algues, méduses et poissons.

Précédent OUTER & OVER Suivant TECH FOCUS